L’OMBRE DE DIDIER BELLENS PLANE SUR L’ASSEMBLEE GENERALE DES ACTIONNAIRES DE BELGACOM

Didier belles: absent mais omniprésent dans les débats de l'AG de ce mercredi matin

Didier Bellens: absent mais omniprésent dans les débats de l’AG de ce mercredi matin

Nous vous l’annoncions hier, la saison des assemblées générales a débuté. Ce matin, nous nous sommes rendus à l’assemblée générale des actionnaires de Belgacom. Le moins que l’on puisse dire est que ce rendez-vous, très attendu, a suscité des débats houleux….

Stefan De Clerck (Chairman), Dominique Leroy (CEO), Roy Stewart (EVP Finance) et Dirk Lybaert (EVP Corporate Affairs) étaient tous les quatre présents ce matin à 10h pour développer les points à l’ordre du jour de cette assemblée. Tout d’abord, les actionnaires ont pris connaissance des rapports annuels du Conseil d’administration, des rapports du Collège des Commissaires, des informations fournies par la commission paritaire ainsi que des comptes annuels consolidés au 31 décembre 2013. Ils ont du également approuver les comptes annuels, y compris la distribution de dividendes, et le rapport de rémunération.

C’est sur ce point que les débats se sont montrés tendus. En effets, une partie des actionnaires minoritaires ont déploré que Belgacom distribue des dividendes si élevés (2,18 euros de dividende brut par action), mettant par la même occasion en péril la stabilité financière à long terme de la société. En effet, le conseil d’administration a décidé, car le bénéfice de l’exercice n’était pas suffisant, de puiser dans les réserves afin de calculer le bénéfice à distribuer. Ce sont donc 742 203 897 euros qui seront distribués entre les actionnaires.

Ceux-ci regrettent également la pression politique et l’implication de l’Etat belge, actionnaire majoritaire, dans la vie de la société. C’est en effet l’ombre de Didier Bellens qui a plané tout au long de cette assemblée. Sa révocation le 15 novembre 2013 par le Conseil des ministres, en vertu de la loi du 21 mars 1991 lui donnant compétence pour la nomination et le licenciement du CEO de Belgacom, suscite toujours des interrogations. Elio Di Rupo évoquant à l’époque des “manquements graves” de la part de Didier Bellens ainsi que des propos “injurieux” et “dégradants” à l’encontre de l’actionnaire majoritaire de l’entreprise. Mais certains actionnaires sont sceptiques et crient à l’illégalité de sa révocation. Ils estiment que Didier Bellens n’a commis aucune faute et que l’Etat a voulu se protéger en le révoquant Didier parce que celui-ci voulait faire passer la stabilité de l’entreprise avant celui des actionnaires. C’est donc un débat juridique qui a eu lieu et la question de la modification de la loi de 1991. Celle-ci, traitant des entreprises publiques autonomes, serait clairement en concurrence avec le code des sociétés. Stefan De Clerck a reconnu que le cadre légal de Belgacom n’était pas facile et qu’il serait judicieux d’en débattre plus tard.

En résumé, pendant plus de quatre heures, Stefan De Clerk a du se montrer patient devant de nombreux actionnaires qui voulaient des réponses. Le malaise des actionnaires concernant la pression politique exercée par l’Etat belge a été ressenti et la ferveur opposition de Didier Bellens contre l’utilisation par cet état de Belgacom comme une vache à lait, a été la raison de son départ. Et ce sont donc sous les applaudissements que les actionnaires minoritaires ont reconnu le travail et l’implication fournis par Didier Bellens pendant 10 ans au poste de CEO de belgacom.

Il revient désormais aux dirigeants de Belgacom de s’interroger sur la relation entre l’Etat, le conseil d’administration et les actionnaires. Le débat n’est malheureusement pas clos.

 

Coralie DEVIES

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s