Les contraintes administratives et fiscales belges tuent un très beau restaurant

BRUXELLES

bleudetoi1

Bleu de toi, le restaurant bien connu de la rue des Alexiens ferme ses portes. On ne se retrouvera plus dans son atmosphère cosy et chaleureuse pour une soirée romantique où l’on dégustait de très bonnes pommes de terre farcies d’ingrédients typiquement belges.

On ne s'attablera plus dans la salle à manger cosy du Bleu de Toi

On ne s’attablera plus dans la salle à manger cosy du Bleu de Toi

Après 22 ans d’activité, sa propriétaire renonce. Charges trop élevées, difficultés administratives sans fin, coûts du personnel exorbitant. Voici encore un exemple du sort scandaleux que l’on réserve en Belgique à nos courageux indépendants, particulièrement dans l’HORECA qui va maintenant devoir en plus supporter la blackbox. Une matière à réflexion d’urgence pour nos hommes politiques. Le bain de sang social n’est pas que dans les grandes entreprises. Chaque petit indépendant que l’on tue, c’est une part de rêve que l’on enlève à quelqu’un qui a voulu être autonome et ne pas vivre à charge de la collectivité, c’est une part de lui-même qu’on ampute. Il est temps d’empêcher ce genre de drames très tristes.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s