Les tendances immobilières à Saint-Pétersbourg #Russie #Saint-petersbourg #immobilier

saint sauveur sur le sang versé
Saint-Pétersbourg fût fondée par le Tsar Pierre le Grand en 1703 afin d’ouvrir “une fenêtre sur l’Europe”. La ville s’étend sur 1439 km². Aujourd’hui, sa population s’élève à 5,13 millions d’habitants. C’est la deuxième plus grande ville de Russie et 8ème plus grande aire urbaine d’Europe (la première étant Moscou). Située sur le fleuve Neva, cette capitale culturelle offre de magnifiques vues et de nombreux musées. Elle est connue pour ses nuits blanches, le Musée de l’Ermitage(60 000 pièces dans près de 1000 salles!), la Cathédrale Saint-Isaac et la Cathédrale du Saint-Saveur. Elle est également inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1990.

Qu’en est-il de l’immobilier pétersbourgeois?

Saint-Pétersbourg est la deuxième plus grande ville de Russie. C’est aussi la seconde dans le classement des prix de l’immobilier. En effet, le prix moyen du m² au centre s’élève au prix de 109 500 roubles (environ 1580 euros), même si une légère baisse a dernièrement été observée.

datcha

Une datcha typique

 

Une nouvelle tendance à la mode consiste à travailler en ville en vivant à ses abords. L’achat de l’immobilier à la campagne connaît une croissance continue et devient une alternative plus prestigieuse, destinée à l’élite et donc également plus chère. Cette mode offre l’avantages de la serenité et de la proximité. Il existe également le sytème des “datchas”, qui sont des sortes de résidences secondaires situées à la campagne, qui offrent la possibilité d’entretenir un potager et de prendre de l’air frais.

Peterburg

L’immobilier y varie d’une part par le prix, d’autre part par la qualité. Elle est divisée en trois groupes principaux.

Premièrement, les anciens bâtiments dans le vieux centre: en 2013, un m² valait 130 120 roubles (environ 1880 euros), 25% plus cher que la moyenne. L’absence de place affecte les prix du terrain : les nouvelles constructions dans cette zone sont limitées.

Deuxièmement, les nouvelles aires résidentielles construites dans les zones industrielles : le m² dans cette zone s’élève au prix de 93 000 roubles (environ 1350 euros). Troisièmement, les petits budgets pourraient se réjouir de savoir que la région de Léningrad (située à 20-40 km du centre historique) offre des prix largement plus avantageux. Les banques de la ville offrent pour ces derniers un système complexe de prêts.

Habiter à Pétersbourg est devenu à la mode auprès de la population russe depuis l’élection de Vladimir Poutine en 2000, né à Léningrad et y ayant longuement habité.

Anastasiya Tretyak

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s