L’ADIC se penche sur le modèle entrepreneurial du futur. #entreprise

ADIC

Philippe de Woot de Trixhe, professeur emerite UCL

 


Repenser l’entreprise pour et avec les nouvelles générations, bref réinventer l’entreprise, tel est le thème de la conférence débat intergénérationnelle organisée, le 14 mars 2015, par l’ADIC(Association Chrétienne des Dirigeants et Cadres) et l’UNIAPAC (Union Internationale Chrétienne des Dirigeants d’Entreprises).

Aujourd’hui de nombreux défis se posent aux entrepreneurs et responsables d’entreprise. Le fil rouge est de remettre les valeurs sociétales au centre du leadership. Quelle est notre responsabilité individuelle, collective dans cette réelle mutation de société ? « Au delà des clivages religieux et philosophiques, reconnecter les générations, proposer de nouveaux modèles favorisant l’innovation tout en valorisant l’expérience des plus anciens et l’énergie créative des nouvelles générations, tel est l’ambitieux objectif de la journée », précise Xavier Deleval, président de l’ADIC.

Plusieurs représentants d’entreprises (Nestlé, Unilever, Solvay, …) et d’ONG (Passwerk, Don Bosco Mondo,…) présenteront leur vision et en partageront leur expérience.

Le débat sera élargi à un panel d’experts de haut niveau. Une série de jeunes de moins de 25 ans interpelleront ensuite les orateurs et l’assistance.

Au terme de la journée, une feuille de route sera proposée. Les participants seront invités à mettre en perspective leur processus de création de valeurs pour construire le monde dont ils rêvent en dialogue avec les différents acteurs de la société.

Le thème de cette rencontre est basé sur celui d’un ouvrage écrit par Philippe de Woot (photo), professeur émérite à l’UCL, qui écrit : « Notre système d’économie concurrentielle de marché risque de trouver ses limites s’il ne remet pas dans ses stratégies sa dimension politique et éthique. Des effets systémiques non voulus sont dangereux pour notre société. L’entreprise est l’acteur central. Elle se doit de repenser sa finalité en terme de progrès plus que de profit : revenir à la création et l’innovation (entrepreneurship), élargir la vocation du  management pour le rendre capable de motiver, de d’enthousiasmer (leadership) et servir le bien commun (statemanship). »

La journée se tiendra à l’Autoworld, (Cinquantenaire, Bruxelles), le 14 mars de 9h15 à 18h00.

 Contact :  ADIC : secgen.adic@gmail.com, 02/771 47 31
www.rethinkingtheenterprise.org
www.adic.be

© Photo : AESM

source: www.infocatho.be

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s