Affaire Fortis: La Belgique évite une amende de 2 milliards d’euros #fortis #belgium

La décision d’une cour d’arbitrage internationale évite à la Belgique de payer 2 milliards d’euros de dommages et intérêts dans le litige qui l’opposait au groupe chinois Ping An Insurance Group.

Le holding Ping An, actif dans la banque et l’assurance était le premier actionnaire de la défunte Fortis, avec une participation de 4.18% du capital, soit 1.8 milliard d’euros. Le groupe chinois avait investi dans la banque belgo-néerlandaise en 2007 après la reprise d’ABN Amro par cette dernière.

Suite à la crise des subprimes en 2008 et à l’implosion de Fortis, Ping An a perdu l’intégralité de son investissement. Le groupe chinois, qui s’ était opposé au démantèlement de la banque, espérait pouvoir obtenir une compensation de l’Etat belge en entamant une procédure devant un tribunal. La plainte a été rejetée par les arbitres, a-t-on appris ce  lundi selon le quotidien De Morgen.

4699020821_07d3c5211e_n

 

Paul COZETTE

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s