Entrepreneuriat Jeunes: Pour une approche régionale coordonnée #bruxelles #jeunes

impulse

jeunesentrepreneursDans le rapport 2013 du Global Entrepreneurship Monitor (GEM), un focus sur les jeunes montre que le taux d’activité entrepreneuriale des jeunes belges (18 à 34 ans) est le plus faible de l’UE (3,1% contre 9,2% en moyenne). Toujours selon le même rapport, la Belgique présente de très faibles scores au niveau de l’intégration de la formation à la création ou la gestion de PMEs dans le programme d’éducation des niveaux primaires & secondaires ou encore au niveau des normes sociales et culturelles. Moins d’un tiers de la population belge considère qu’elle a les capacités et les connaissances nécessaires pour entreprendre (30,4% pour la Belgique contre 42,3% pour l’UE).

“Pour encourager la création d’activités économiques et d’emplois pour les Bruxellois, il est nécessaire de créer une culture entrepreneuriale, une culture dans laquelle la créativité et l’innovation sont activement encouragées, une culture qui imprègne les écoles, le milieu extrascolaire, le milieu familial. explique Bruno Wattenbergh, directeur opérationnel d’impulse.brussels

En 2008, pour la première fois à Bruxelles, des structures expérimentées dans le domaine de la sensibilisation à l’entrepreneuriat ont défini une stratégie commune visant les jeunes. Boost Your Talent (BYT) est né sous l’impulsion de cinq acteurs complémentaires : ICHEC via Step2You, Les Jeunes Entreprises, Groupe One, UNIZO via Stichting Onderwijs & Ondernemen et impulse.brussels. Ce projet, soutenu par le fonds FEDER, a porté ses fruits. En 7 ans, BYT a formé directement près de 16.000 jeunes au travers de l’école et du milieu extra-scolaire. Plus de 700 enseignants/formateurs/animateurs ont organisé une action de sensibilisation avec leurs jeunes.

Les jeunes qui bénéficient d’un apprentissage entrepreneurial acquièrent des connaissances sur les métiers de l’entreprise ainsi que des compétences et des aptitudes essentielles, telles que la créativité, l’esprit d’initiative, la ténacité, le travail en équipe, la compréhension des risques et le sens des responsabilités. C’est cet état d’esprit qui permet aux entrepreneurs de transformer les idées en action.” explique Virginie Losson, responsable du projet Boost Your Talent@impulse.brussels.

 

Le défi de la transition

“Dualisation et décrochage scolaire, taux de chômage élevé des jeunes peu qualifiés, précarité chronique soulignent les difficultés des transitions des jeunes entre l’enseignement et l’emploi. C’est pourquoi, il est important dans le contexte actuel d’avoir une approche régionale coordonnée qui regroupe les différents partenaires.” explique Didier Gosuin, Ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi.

Un nouveau projet a été introduit auprès de la Commission européenne. Dans la prolongation de Boost Your Talent, il propose une palette d’actions allant de la sensibilisation dès le plus jeune âge à la création de l’entreprise, mais met aussi l’accent sur un vide existant entre les actions de sensibilisation dans les écoles et les structures d’accompagnement à la création.

Ce nouveau projet, plus ambitieux, regroupe de nombreux partenaires, et propose entre autres des actions qui permettent une meilleure transition des jeunes à l’image du concept unique créé par NFTE. “Le taux de réussite de ce projet est de 82%. 11% des jeunes se lancent comme indépendants, 59% trouvent un emploi et 12% reprennent leurs études.» explique Erik Dauwen, Directeur du NFTE.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s