La CCI France Belgique : 130 ans et toujours plus active #cci #france #belgique #business

cci

Depuis 1885, la Chambre de Commerce et d’Industrie FRANCE BELGIQUE accompagne et conseille les sociétés françaises et les Français résidant en Belgique qui souhaitent exploiter le potentiel économique et commercial du marché belge. Le 9 juin prochain, la CCI fêtera son 130ème anniversaire. C’est une “vieille dame” de plus en plus sollicitée ! Les relations d’affaires franco-belges sont, en effet, de plus en plus étroites, chaque pays étant le deuxième client et le troisième fournisseur de l’autre.

Malgré la crise, la Chambre de Commerce et d’Industrie FRANCE BELGIQUE (CCI FRANCE BELGIQUE) a enregistré ces dernières années une forte progression de son nombre de membres, des missions qu’elle exécute pour leur compte, ainsi que du nombre de sociétés qu’elle héberge dans son centre d’affaires. « En période de crise, la tentation d’exporter devient encore plus forte et la Belgique est souvent la première destination choisie par les entreprises françaises en raison de sa proximité géographique et culturelle, et de son accessibilité par tous les moyens de transport. C’est également un pays qui reste industrialisé. Selon les chiffres de notre ambassade, 44.120 entreprises françaises ont exporté vers la Belgique en 2014, ce qui en fait le premier marché d’exportation de l’Hexagone en nombre d’entreprises (en volume d’affaires, l’Allemagne reste toutefois prééminente) », explique Anne-Christine Genouville, directrice de la CCI FRANCE BELGIQUE.

 

Un partenariat incontournable

La France compte 112 Chambres de Commerce et d’Industrie dans 82 pays. Structure entièrement privée, la CCI FRANCE BELGIQUE est l’une des quatre plus anciennes puisqu’elle a été créée il y a tout juste 130 ans : cet événement sera dignement fêté le 9 juin prochain ! C’est une “vieille dame” particulièrement dynamique : en 2014, son chiffre d’affaires par salarié était le plus élevé de toutes les CCI françaises à l’étranger (1,27 million d’euros pour un effectif de 7 personnes).

Le premier métier de la CCI consiste à aider les ressortissants français résidant en Belgique et les entreprises françaises à tirer le meilleur parti des opportunités offertes par le marché belge. Annuellement, elle traite en moyenne 1.600 demandes à caractère commercial, juridique ou social : des formalités à remplir pour créer une entreprise en Belgique à l’embauche de personnel belge, en passant par la réalisation d’une étude de marché et beaucoup de prospection commerciale, les sollicitations fusent dans toutes les directions ! « Nous fournissons une aide très concrète car nos compatriotes se rendent vite compte qu’au-delà de la frontière commune et de la langue, il y a finalement beaucoup de différences entre la Belgique et la France. Leur première erreur est de ne pas prendre suffisamment en compte le bilinguisme. L’embauche de personnel local constitue également un gros casse-tête », souligne Anne-Christine Genouville.

Parallèlement, la CCI FRANCE BELGIQUE offre un appui aux sociétés belges désireuses de développer leurs activités en France. Pour ce faire, elle dispose depuis peu d’une antenne à Lille. 

Depuis une quinzaine d’années, la Chambre gère également, dans l’avenue des Arts à Bruxelles, un centre d’affaires de 1.700 m2 hébergeant 40 sociétés, pour de longues ou de courtes périodes. Cette activité et le service d’appui aux entreprises ont généré ensemble 83%du chiffre d’affaires de la CCI en 2014.Ces rentrées financières, complétées par les cotisations des membres, permettent à Anne-Christine Genouville et à son équipe de fournir certains services gratuits, auxquels ils tiennent particulièrement, comme un soutien aux Français(es) cherchant un emploi en Belgique.

 

Une communauté importante et entreprenante

L’activité de la Chambre est très logiquement corrélée au développement de la communauté des “Français de Belgique”. Et… non, ce ne sont pas tous des expatriés fiscaux ! Un peu plus de 120.000 Français(es) étaient inscrits sur les listes consulaires à la fin mars 2015, plus de la moitié d’entre eux ayant moins de 40 ans. Le consulat estime toutefois que la communauté totale avoisine 230.000 à 250.000 personnes, ce qui en fait la deuxième communauté étrangère la plus importante du pays, derrière les Italiens. Parmi eux, plus de 11.000 ont un statut d’indépendant, selon le Syndicat neutre pour indépendants (SNI). Un entrepreneur étranger sur dix actifs en Belgique est français. La Belgique accueille également quelque 2.200 filiales et succursales de sociétés françaises.

C’est pour favoriser les relations entre communautés belge et française que la CCI FRANCE BELGIQUE exploite un très dynamique “Club Affaires”. L’adhésion à la Chambre permet de participer, chaque année, à une vingtaine d’événements de prestige organisés par ce Business Club, dont une majorité gratuitement. Le succès du Club Affaires ne se dément pas : en l’espace de quatre ans, le nombre  de sociétés membres est passé de 130 à 260 (avec, en moyenne, 4 personnes inscrites par société). Un lieu de rencontre idéal pour tisser de nouvelles relations d’affaires !

 

source : CCI France Belgique

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s