Les commerçants de Molenbeek ont perdu 80% de leur revenus #molenbeek #commerce

 

chaussée gand

Depuis le 16 novembre, la vie économique s’est sensiblement arrêtée. Les perquisitions massives ont handicapé les allées et venues dans la commune. Et, malgré le rabaissement du niveau d’alerte 4 au niveau 3, les clients ne répondent toujours pas présents.

C’est dans la chaussée de Gand que l’on ressent le plus ce handicap. La plupart des commerçant ont perdu jusqu’à 80% de leur chiffre d’affaire dès la première semaine après le début des perquisitions. Cette artère commerciale comporte des magasins vêtements, de produits de beauté et des épiceries hautement fréquentées par les femmes. “Le problème, c’est qu’on s’est fait massacrer par les journalistes qui passaient leur temps ici, explique Mohammed Bakbak, membre de l’Association des commerçants.Nous avons une clientèle à 80% féminine. Les femmes fuyaient les caméras” ajoute-t-il dans une interview.

Malgré que le niveau d’alerte soit passé de 4 à 3, la reprise ne s’est toujours pas faite ressentir. M. Bakbak ajoute : “on s’est effondré. Il ne faut pas oublier que notre artère commerciale est fréquentée par des étrangers qui viennent faire leurs emplettes, le week-end. Tous ces clients qui viennent de France ou d’Allemagne ont été freinés”.

Les commerçants du Vieux Molenbeek vont introduire un recours à la Région bruxelloise pour des dédommagement.

Shervin LabaniChausséedegand

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s