Author Archives: nastiatretyak

Les chantiers d’auroroute terminés en avance pourront bénéficier d’une prime #belgique

 

Gent

Selon des informations issues du journal La Libre, le Ministre Wallon en charge des Travaux Publics, Maxime Prévôt (cdH) a lancé une prime sur les chantiers d’autoroute finis en avance. Cela concerne uniquement les travaux potentiellement gênants pour le trafic et générateurs de bouchons.

Avant cette initiative, la loi fédérale prévoyait uniquement une “amende” de maximum 5%  du montant total si les travaux ont dépassé la date, mais il n’était nullement question de prime.

Pour la fin de l’été, une vingtaine de chantiers sur les autoroutes wallonnes sont prévues.

 

Anastasiya Tretyak

Fluxys LNG attribue le contrat pour la nouvelle extension du Terminal GNL de Zeebrugge #Bruxelles #Zeebrugge

zeebrugge

Fluxys LNG, qui est le propriétaire et l’opérateur du Terminal GNL de Zeebrugge et une filiale à part entière de Fluxys Belgium, a attribué à un consortium composé de Felguera-IHI, Duro Felguera, Duro Felguera Oil & Gas et Balzola le contrat clé-sur-porte en vue d’une nouvelle extension du terminal.

Le contrat clé-sur-porte inclut la construction d’un cinquième réservoir de stockage et des installations de process supplémentaires pour un montant supérieur à 200 millions d’euros. Les installations font partie intégrante des investissements nécessaires aux services de transbordement de GNL que Fluxys LNG a décidé de proposer à la suite de la signature en mars d’un contrat à long terme avec Yamal LNG.

 

Les changements dans l’économie belge perceptibles en ce début de mois #belgique #économie

Une série de règles entrent en vigueur à partir de ce mercredi 1er avril 2015. Voici concrètement ce que ces derniers entraînent dans la vie quotidienne.

travaux euros

Se déplacer

Le gouvernement fédéral a décidé de suspendre les projets du “Thalys Flamand” (ligne de train passant par Ostende) et du “Thalys Wallon” (reliant Paris à Liège, Charleroi, Namur et Mons).  La dorsale flamande ne serait pas assez fréquentée, tandis que la wallonne est interrompue pour des raisons de sécurité (un dispositif européen de contrôle de vitesse nommé l’ETCS 2.3 doit remplacer la précédente versions 2.2). Cette décision a été portée suite à la demande de la SNCB, qui déplore des déficits sur les lignes. Selon la SNCB, qui est actionnaire de Thalys, les deux dorsales sont déficitaires.

Se loger

Des nouvelles primes relatives à l’énergie et au logements sont d’application à partir d’aujourd’hui. Elles s’appliquent pour les logements de plus de 20 ans et accordent des aides aux particuliers pour un audit énergétique, des travaux d’isolation, de système de chauffage ou de production d’eau chaude eco-efficiente. Ces nouvelles primes devraient permettre au gouvernement belge d’économiser entre 10 et 15 millions d’euros en comparaison avec celles précédemment octroyées.

Se nourrir

Le prix du lait devrait de nouveau baisser prochainement. En cause se trouve la suppression d’une réglementation de quotas de production en vigueur depuis plus de 30 ans: en 1984, l’Union Européenne tenta de maîtriser les excédents de lait en créant un quota maximum. Maintenant que ce dernier est aboli, les producteurs devraient faire face à une plus grande volatilité des prix et à une concentration croissante du secteur. En outre, vu l’augmentation probable de la production, les prix devraient logiquement baisser et mettre en péril  les petits producteurs laitiers belges.

Les pensions

Une égalisation anticipée des pensions des indépendants et des salariés a lieu aujourd’hui. Une égalisation complète avait déjà été entamée avant le gouvernement actuel. L’arrêté royal approuvé par le conseil des ministres permettra d’augmenter de 10 euros par mois la pension minimum de retraite au taux isolé et la pension de survie de 7,17 euros. L’écart mensuel entre la pension minimum au taux isolé d’un indépendant et d’un salarié sera ramené à 52,39 euros. Le même écart pour la pension de survie sera ramené à 37,56 euros.

Anastasiya Tretyak

Fermeture de l’usine Cediwal à Herpignies #fleurus #industrie #caterpillar #jobs #wallonie #emploi

ENTREPRISES

CAT-D10N-pic001

La direction de Cediwal, une usine qui produit des pièces détachées pour bulldozers et excavatrices non loin de Fleurus, a annoncé lors d’un conseil d’entreprise ce jeudi sa volonté de fermer le site. Cette fermeture occasionne la perte de 57 emplois.

Cediwal avait pour unique client l’usine voisine de Caterpillar à Gosselies.

European Seafood du 21 au 23 avril 2015 – Brussels Expo #Seafood #Brussels #food #MICE

Le plus grand salon professionnel au monde consacré aux produits de la mer annonce les finalistes du concours Seafood Prix Elite.european seafood

La 23ème édition du plus grand rassemblement de professionnels internationaux des produits de la mer constitue l’un des événements commerciaux les plus influents du secteur.
La précédente édition a attiré plus de 25.840 acheteurs et vendeurs qui ont exposé leurs produits vivants, frais, surgelés et conditionnés pour le marché.
Les visiteurs issus de 150 pays ont représenté toute une variété de segments dont ceux des importateurs, des exportateurs, des distributeurs, des chefs et acheteur de grands établissements de détail et de restauration.
D’après Liz Plizga, vice-présidente du groupe Diversified Communications, aucun autre événement au monde n’offre aux professionnels des produits de la mer un tel accès direct à des acheteurs et fournisseurs qualifiés des quatre coin du globe.
En 2014, pour rappel, au total 1.721 exposants issus de 77 pays ont présenté leurs produits, leur matériel et leurs services consacrés aux produits de la mer.
Le Seafood Prix Elite (un prix récompensant les nouveaux produits) célèbre son 15 ème anniversaire ce 21 avril 2015 à l’Auditorium2000 du Heysel. Ce concours distingue les meilleurs nouveaux produits de la mer développés pour le marché européen.Cette année, 37 finalistes représentants 11 pays ont été sélectionnés.
L’espace France (toujours aussi actif durant ce salon), représenté par FranceAgriMer, permettra de réunir pas moins de quarante-deux entreprises et structures de la filière pêche et aquaculture, mareyeurs, transformateurs, conchylicultures et ostréicultures, dans le Hall 7 espace France sur une superficie totale de 1000 m².
Le Seafood reste une réunion incontournable pour tous les professionnels du secteur où plus de 1.600 exposants de 145 pays sont déjà inscris pour la prochaine édition.
 
Patrick GRIGNARD
Unviersal Press

L’antenne rénovée d’Actiris à Schaerbeek rouvre ses portes #Actiris #Bruxelles #Schaerbeek

actiris

Ce  mardi 24 mars, l’antenne Actiris (agence régionale bruxelloise de l’emploi) à Schaerbeek a rouvert ses portes après une période de rénovation de quelques mois. L’agence s’est, en effet, agrandie afin de venir plus facilement en aide au nombre croissant des demandeurs d’emploi. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Ministre de l’Emploi Didier Gosuin, du bourgmestre Bernard Clerfayt, de l’échevin de l’Emploi Etienne Noël et du Directeur général d’Actiris Grégor Chapelle.

Le nombre de chercheurs d’emploi dans la commune a augmenté de 5,3% ces trois dernières années.
Une problématique préoccupante est le taux de chômage des jeunes, qui est passé à 30,57% en 2015 à Schaerbeek (contre 27,58% dans la région bruxelloise). L’agence a, dès lors, adopté une politique d’aide spécialement destinée à ces jeunes. Trois après-midis par semaine seront consacrés à leur accompagnement intensif.

Anastasiya Tretyak

Les Etats Généraux du Commerce au Grand-Duché de Luxembourg, seconde édition #Luxembourg #Chambre de Commerce #UE

bitmap-3

Le jeudi 2 avril 2015 à partir de 13h30 à la Chambre de Commerce du Luxembourg se tiendra pour la deuxième fois que le Conseil Belgo-Luxembourgeois des Centres Commerciaux organise ses états Généraux du Commerce au Luxembourg.

Cette initiative rassemble ainsi tous les acteurs du commerce du pays et de ses voisins, dans le but de s’informer, d’échanger et de débattre de sujets liés à l’actualité commerciale au Grand-Duché de Luxembourg. L’après-midi sera rythmée par l’intervention de plusieurs experts après une introduction par Luc Plasman, Président du BLSC. De quoi apporter un focus sur les nouveaux défis face auxquels l’économie luxembourgeoise va devoir faire face dans un avenir proche.

Parmi les intervenants, citons notamment Philippe Provost, responsable du développement du projet La Cloche D’or, destiné à devenir le nouveau centre de la Grande Région. L’E-marketing ainsi que Phygital seront aussi abordés, tout comme les grands enjeux du commerce urbain dans la Capitale. L’après-midi se clôturera par une table ronde avec pour modérateur Vincent Bechet, Vice-Président du BLSC  : « Immobilier retail, le boom va-t-il continuer ? »

Voici le programme de la journée :

13h30 Arrivée des participants
13h45 Début du séminaire. Introduction par Luc Plasman, Président du BLSC 14h00 Carlo Thelen, Chambre de Commerce de Luxembourg, « L’économie luxembourgeoise face à de nouveaux défis »
14h30 Thierry Debourse, Cushman & Wakefield, « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le retail à Luxembourg sans jamais oser le demander »
15h00 Anne Darin-Jaulin, Union Commerciale de la Ville de Luxembourg (UCVL), « Le Commerce urbain de la Capitale et ses enjeux »
15h45 Pause-Café
16h00 Pascal Poty, Agence Walonne des Télécommunications (AWT), « Phygital : Lorsque le mobile réinvente la relation commerciale »
16h45 Philippe Provost, LC01 « La Cloche D’Or : le nouveau centre de la Grande Région »
17h15 Helen Mortier, Artexis « E-Marketing ou contact en face à face dans le secteur de l’immobilier ? »
17h30 Table ronde ayant pour thème « Immobilier retail : le boom va-t-il continuer ? » Participants : Michel Van Geyte (LEASINVEST), Anne Darin-Jaulin (UCVL), Philippe Provost (LCO1), Philippe Godbert (CHAUSSEA), Jean-Marie In (INOWAI) Médiateur : Vincent Béchet (INOWAI)
18h00 Cocktail de Clôture

Les ministres se pressent et s’empressent pour la mission princière #Qatar #EAU #begov #reynders

emirats

La mission princière, présidée par la Princesse Astrid, prend lieu au Qatar et aux Emirats Arabes Unis du 21 au 27 mars 2015, dans trois villes importantes: Doha, Abu Dhabi et Dubaï. Cette année, ce sont 6 ministres belges (dont trois pour le seul niveau de pouvoir fédéral!) qui accompagnent Astrid pour explorer les rives du Golfe Persique, et non 4 ou 5 comme vu habituellement. De quoi refléter une image compliquée du pouvoir politique belge.

Didier Reynders (MR), Ministre des Affaires étrangères, Pieter de Crem (CD&V), Secrétaire d’Etat fédéral au Commerce extérieur, Marie-Christine Marghem (MR), Ministre fédérale de l’Energie et de l’Environnement, Jean-Claude Marcourt (PS), Ministre wallon de l’Economie, Geert Bourgeois (N-VA), Ministre-Président du gouvernement flamand et Cécile Jodogne (FDF), Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur de la Région Bruxelloise, seront de la partie.

La délégation sera composée de près de 500 personnes au total. Les ministres et leurs collaborateurs seront dispersés dans des hôtels de haut de gamme, réservés en totalité à leur égard : “Ritz-Carlton Hotel” à Doha, “Intercontinental Hotel” à Abu Dhabi et “Conrad Hotel” à Dubaï. Les enjeux de la sécurité et de protocole donnent, d’ores et déjà, du fil à retordre aux organisateurs.

Le potentiel offert par les pays-hôtes impressionne. La mission économique portera sur tous secteurs d’activités, et en particulier sur l’infrastructure, l’énergie, l’environnement, la santé et les biens de luxe. Il est encore tôt pour juger des nombres de contrats décrochés par les entreprises belges. Cependant, la mission a déjà battu des records pour le nombre d’accompagnateurs.

Anastasiya Tretyak

Les tendances immobilières à Saint-Pétersbourg #Russie #Saint-petersbourg #immobilier

saint sauveur sur le sang versé
Saint-Pétersbourg fût fondée par le Tsar Pierre le Grand en 1703 afin d’ouvrir “une fenêtre sur l’Europe”. La ville s’étend sur 1439 km². Aujourd’hui, sa population s’élève à 5,13 millions d’habitants. C’est la deuxième plus grande ville de Russie et 8ème plus grande aire urbaine d’Europe (la première étant Moscou). Située sur le fleuve Neva, cette capitale culturelle offre de magnifiques vues et de nombreux musées. Elle est connue pour ses nuits blanches, le Musée de l’Ermitage(60 000 pièces dans près de 1000 salles!), la Cathédrale Saint-Isaac et la Cathédrale du Saint-Saveur. Elle est également inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1990.

Qu’en est-il de l’immobilier pétersbourgeois?

Saint-Pétersbourg est la deuxième plus grande ville de Russie. C’est aussi la seconde dans le classement des prix de l’immobilier. En effet, le prix moyen du m² au centre s’élève au prix de 109 500 roubles (environ 1580 euros), même si une légère baisse a dernièrement été observée.

datcha

Une datcha typique

 

Une nouvelle tendance à la mode consiste à travailler en ville en vivant à ses abords. L’achat de l’immobilier à la campagne connaît une croissance continue et devient une alternative plus prestigieuse, destinée à l’élite et donc également plus chère. Cette mode offre l’avantages de la serenité et de la proximité. Il existe également le sytème des “datchas”, qui sont des sortes de résidences secondaires situées à la campagne, qui offrent la possibilité d’entretenir un potager et de prendre de l’air frais.

Peterburg

L’immobilier y varie d’une part par le prix, d’autre part par la qualité. Elle est divisée en trois groupes principaux.

Premièrement, les anciens bâtiments dans le vieux centre: en 2013, un m² valait 130 120 roubles (environ 1880 euros), 25% plus cher que la moyenne. L’absence de place affecte les prix du terrain : les nouvelles constructions dans cette zone sont limitées.

Deuxièmement, les nouvelles aires résidentielles construites dans les zones industrielles : le m² dans cette zone s’élève au prix de 93 000 roubles (environ 1350 euros). Troisièmement, les petits budgets pourraient se réjouir de savoir que la région de Léningrad (située à 20-40 km du centre historique) offre des prix largement plus avantageux. Les banques de la ville offrent pour ces derniers un système complexe de prêts.

Habiter à Pétersbourg est devenu à la mode auprès de la population russe depuis l’élection de Vladimir Poutine en 2000, né à Léningrad et y ayant longuement habité.

Anastasiya Tretyak

Start’Essentials, les essentiels à maîtriser pour entreprendre à Bruxelles #bruxelles #entrepreneuriat #business

Se lancer dans l’entrepreneuriat n’est pas toujours facile. Des informations précises sont souvent requises à chaque stade de cette aventure.

1819-fr

1819 est un service public destiné aux personnes souhaitant entreprendre à Bruxelles. En 2014, ce numéro de téléphone a traité plus de 4000 demandes. Ce sont des conseils gratuits et indépendants (service financé par le Gouvernement de la Région Bruxelles-Capitale) donnés par des spécialistes, chargés de trouver des solutions adaptées à toutes les questions et permettant ensuite de rediriger les demandeurs vers d’autres partenaires.

Une nouvelle initiative originale vient d’être franchie dans ce secteur : Start’Essentials: 9 workshops destinés aux entrepreneurs, ayant pour thème des sujets “théoriques”, mais aussi “de réflexion”. Ces ateliers ont pour but de combler les éventuelles lacunes et de perfectionner ses connaissances dans un domaine précis.

“Quand les entrepreneurs appellent le 1819, ils ont un problème bien spécifique pour lequel ils veulent une réponse rapide.

Anne-Laure Isaac de impulse.brussels

Anne-Laure Isaac de impulse.brussels

En discutant avec eux, nos conseillers identifient souvent d’autres faiblesses. Notre raison d’être est de combler ces lacunes et de les sensibiliser à toutes les facettes de l’entrepreneuriat. Et c‘est la somme de ces échanges avec les entrepreneurs qui nous ont amené à mettre sur pied les Start’Essentials. Chaque workshop aborde une thématique particulière et est organisé dans une structure différente. Tout en apprenant, l’entrepreneur découvre l’offre d’accompagnement à Bruxelles. Ceci rend le projet original et unique à l’échelle de la régionexplique Annelore Isaac, Directeur Information & Réseaux à  impulse.brussels. 

Cette initiative a lieu du 26 février jusqu’au 1er avril 2015. 9 ateliers aux sujets divers sont proposés. Pour y participer, il suffit de s’inscrire sur http://www.1819.com via un formulaire en ligne. Le prix est de 25 euros par workshop.

Thématique                                Dates                    Lieu

Créativité                                        26/02                 Centre d’entreprises Atelier des Tanneurs
Business Model                             05/03                 Iles
Business Plan                               12/03                    Ceraction
Gestion d’entreprise                    16/03                   Ceraction
Etude de marché                          24/03                  JobYourself
Aides publiques                            25/03                   impulse.brussels
Stratégie de communication      26/03                   Village Partenaire
Techniques de vente                   30/03                   Bruxelles Pionnières
Aspects légaux                              01/04                  Microstart

 

 

Anastasiya Tretyak

« Older Entries