Tag Archives: absentéisme

Moins d’#absentéisme grâce à Pro Velo. #provelo

provelo

Deux études menées par Pro Velo et Transport & Mobility Leuven révèlent que les employés qui se rendent au boulot à vélo sont plus assidus que les autres. Ils sont en moyenne moins absents (plus d’un jour par an en moins !) que leurs collègues non cyclistes.

Se rendre à vélo au boulot possède beaucoup d’avantages :

En 2012, les employeurs bruxellois ont ainsi épargné plus de 20 millions d’euros. Du côté wallon, le chiffre s’élève à 12,5 millions. Le secteur du vélo est également en pleine expansion : les chercheurs estiment à 155 millions d’euros le poids du secteur en Wallonie. Et les avantages ne sont pas que financiers : la pratique du vélo aurait permis d’empêcher plus de 40 décès.

 

source : provelo.org

Progression de l’absentéisme de longue durée #sante #business

absentéisme

Le taux d’absentéisme de longue durée connaît une hausse continue. Il a atteint un nouveau niveau record en 2014.

Selon les chiffres du secrétariat social SD Worx, provenant de plus 17.000 entreprises et organisations installées en Belgique, et dont Le Soir a fait écho aujourd’hui, le taux d’absentéisme a dépassé pour la première fois la barre des 5 %,  s’établissant à 5,12% l’an dernier contre 4,81% en 2013.

Cette étude confirme une tendance observée depuis de nombreuses années: la hausse continue du taux d’absentéisme est essentiellement due aux arrêts maladie de longue durée ; c’est-à-dire d’un à douze mois d’absence. Ceux-ci sont passés de 1,56 % en 2008 à 2,62 % en 2014. Ce chiffre est cependant plus élevé en réalité, car SD Worx exclut de son étude les personnes en incapacité depuis plus d’un an.

A noter encore que pour la première fois, le taux d’absentéisme de longue durée dépasse celui de courte durée qui est de maximum un mois.

Parmi les raisons pointées pour expliquer cette augmentation: le vieillissement de la population, la pénibilité du travail, la charge émotionnelle très lourde inhérente à certaines professions ou le manque de reconnaissance.

source: www.infocatho.be

TAUX D’ABSENTEISME IMPORTANT DU TRAVAILLEUR WALLON

Une étude menée par PARTENA et l’UWE (Union Wallonne des entreprises) a montré que le salarié wallon s’absente en moyenne 25 jours par an.

Les travailleurs malades freinent la compétitivité

Les travailleurs malades freinent la compétitivité

Ce qui fait une moyenne d’environ, en jour ouvrables un mois par an.

Les incapacités de travail augmentent de manière continue ces dernières années. Ceci constitue un frein à la compétitivité.

www.uwe.be