Tag Archives: business

La Russie est prête à coopérer avec les entreprises européennes #Russie #Europe #business

Russie

Les autorités russes se disent prêtes à travailler avec les entreprises européennes malgré la situation politique actuelle entre la Russie et l’Union européenne.

L’atelier a été organisé par la chambre de Commerce belgo-luxembourgeoise pour la Russie pour les hommes d’affaires travaillant avec la Russie et la Biélorussie.

Andrei Belyaninov, directeur du service fédéral russe des douanes, a déclaré qu’il était important pour la communauté des affaires de jouer un rôle essentiel dans la coopération entre la Russie et le Bénélux.

Il ajoute que de nombreuses niches, qui étaient traditionnellement occupées par des entreprises européennes sur le marché russe, étaient, à présent, prises par des partenaires russes en Asie maintenant que les relations entre Moscou et l’UE était dans une impasse.

Christian Vandervaeren, chef de l’administration général des douanes et accises, a assuré que la Belgique ne prévoyait pas de renoncer à son partenariat avec la Russie, malgré les conditions de sanctions actuelles. Par ailleurs, il a indiqué que la Belgique occupait la cinquième position sur la liste des plus grands exportateurs de l’UE en Russie.

www.ccblr.org

 

Pierre Vanherck crée la première canne olfactive. #artisanat #business #art

Capture d’écran 2015-12-07 à 14.09.54.png

Pierre Vanherck, artisan-créateur de cannes de prestige, a présenté son nouveau bijou : la canne olfactive. Aboutissement de sa recherche perpétuelle et de son désir de repousser les limites, cette canne exclusive diffuse la fragrance de son choix de manière subtile, discrète et élégante.

Son secret réside dans son pommeau serti d’une pastille de céramique micro perforée réalisée par Martine Vanhoutte. Saturée de parfum ou d’huiles essentielles, la céramique sera chauffée par le simple contact de la paume de la main et, une fois les 25° atteints, libérera ses fragrances délicates. Idéal pour laisser une empreinte parfumée à nulle autre pareille sans avoir recours à son vaporisateur !

Le savoir-faire développé par la Maison Pierre Vanherck lui confère une réputation internationale. L’artisan crée des cannes au gré des envies de ses clients… The sky is the limit! Des techniques de façonnage d’essences précieuses, des sertissages de matériaux rares et pierres précieuses vous emmènent au-delà des limites de la création, où l’exclusivité est le maître-mot. L’excellence du fait-main met en valeur le côté unique d’un objet d’exception. Des cannes contemporaines, rares et racées qui procurent un sens nouveau et moderne au mot élégance.

 

http://www.pierre-vanherck.com/

EBN Opens three new international innovation hubs to grow your business overseas #ebn #innovation #network #business #international

EBN-Colour

EBN, the Brussels-based innovation network, expands to China, Canada and India with the official opening of three local representatives. Innovative start-ups and SMEs can now safely grow their businesses into new markets, with the guaranteed quality of support offered by the EU|BIC (Business and Innovation Centre) label in Europe.

Welcoming the agreements, David Tee, Head of Membership Services at EBN, said: “EBN is well established in Europe, and Europe remains our core market. However, with the continued growth of the globalised economy, it is important that we help innovative start-ups and SMEs to internationalise via our network of EU|BICs. The launch of our first International Representatives outside Europe will provide a trusted path for members’ clients to go global.”

These three new EBN overseas representatives, will act as EBN’s local offices in China, Canada and India. They are the first point of contact for organisations within the country who are interested in EBN’s support services, membership, technical training and assistance. Leveraging their local knowledge, EBN Representatives will be responsible for promoting the uptake of the EU|BIC Quality label to stakeholders within their territory. Furthermore, they will also be the first point of contact for other EBN members who wish to access these markets, including through regular ‘innovation tours’. EBN China will be led by WiTTC, EBN Canada by Réseau Technovation, and EBN India by Global Business Inroads (GBI).

Leena Pishe Thomas, newly appointed EBN Representative in India, confirms the mutual value of this new approach: “Such partnerships show the potential our network holds. EBN will now make it seamless for India to access Europe and vice versa. Furthermore, I see tremendous potential for European and international SMEs, start-ups, regional governments, clusters and institutions to benefit from our services and expertise in business and technology transfer into India and also the USA.”

By taking this step, EBN now offers the possibility to companies receiving mentoring and support from EBN’s EU|BICs, to soft-land into overseas markets with the same quality assurance they already have when working within Europe.

Background

EBN is a 30 year success story of European Union intervention. Created and funded by DG-REGIO in the mid-1980s, EBN’s task was to coordinate the activities of the EU|BICs, ensuring the best quality of service was delivered to the start-ups and SMEs within their territories. With sustainability in mind, EBN became a private, not-for-profit association of EU|BICs and is now funded from membership fees and projects won under open, competitive procedures. EBN is a classic example of how EU-funded activities can and should evolve. In its 30+ year history, EBN members have created thousands of new businesses and tens of thousands of new skilled and sustainable jobs.

EU|BICs are quality-certified business support organisations, which dedicate their efforts and resources to help entrepreneurs with innovative ideas, turn those ideas into viable, successful and sustainable businesses.

For more information: ebn.eu

#Belgium and #UK launch Single Common #Visa Scheme in #China #reynders #begov

chine 01

This morning, Deputy Prime Minister and Minister of Foreign Affairs Didier Reynders and State Secretary for Asylum, Migration and Administrative Simplification Theo Francken announced that, from 1 July 2015, Belgium and the United Kingdom propose a new visa service to Chinese citizens wanting to travel to Belgium, the wider Schengen area and the United Kingdom during the same trip.

Currently, a Chinese citizen who visits Belgium and the United Kingdom during the same trip must submit applications for two visas at two different places.

The new service offered by Belgium and the United Kingdom will allow this Chinese citizen two submit an application for these two visas online, then book an appointment in one of the three UK visa application centers (Beijing, Guangzhou and Shanghai), at which they will complete the process. Each country takes its visa decision independently, but the decision will be sent to one visa application center, where the Chinese applicant receives the passport with visa, generally within 10 working days after the applications.

This Belgo-British initiative allows Chinese visitors the possibility to receive two visas as part of a single process. With these visas, they can visit Belgium (which must be the main destination), other countries within the Schengen area and the UK.

A combined visit to Belgium and the United Kingdom offers many advantages to the Chinese visitors. The excellent transport connections (Eurostar trains connect Brussels and London in two hours, numerous flights, ferry boats) and the central location of Belgium in Europe guarantee easy travel over the whole continent.

1819, le numéro qui rend service aux entreprises ! #entreprises #bruxelles #business #economie #pme

Le 1819 fête ce mois-ci les 5 ans de son existence. Ce numéro d’appel gratuit a été mis en place en juin 2010, afin d’aider les entrepreneurs à lancer leur propre entreprise ou à la développer. Ses demandes ont augmentées de 70% depuis.

1819 5 ans banner

C’est une petite équipe de 7 personnes qui gère chaque jour les demandes d’entrepreneurs qui ont besoin d’aide pour des questions fiscales, juridiques ou administratives. Les correspondants du 1819 les guident dans leurs démarches et les renvoient au besoin vers d’autres structures pourront leur être utiles.

Le groupe a vu ses appels augmenter au fil des années et aujourd’hui ce sont en moyenne 326 demandes qui sont traitées chaque mois. Près de la moitié proviennent d’entrepreneurs existants, les autres de starters qui souhaitent créer leur propre entreprise. Le 1819 n’est par ailleurs pas seulement un numéro de téléphone mais aussi un site, sur lequel les entrepreneurs peuvent se connecter afin de recevoir des conseils. Depuis début 2015, le groupe organise également en collaboration avec d’autres organismes des séminaires d’information qui ont pour objectif de faire découvrir à l’entrepreneur tous les réseaux d’aide qui sont à sa disposition.

Finalement, les services du 1819 semblent être unanimement reconnus puisque 86% des clients ont considérés que leurs attentes avaient été satisfaites.

1819 evolution demandes @impulse.brussels

http://www.1819.be

Azerbaïdjan, promising land and flourishing economy #business #azerbaïdjan #tourism

az flagInsight

Azerbaijan, also known as the “Land of Fire”, is a rich country with a fascinating history and an extraordinary cultural heritage. From a historical point of view, the country has been part of the Soviet Republics as it has been part of Iran. It regained independence alongside the Soviet Union in 1991. Azerbaijan is a modern secular state, independent, Western-oriented and whose culture is dynamic and varied.

Azerbaijan extends over 86,600 square kilometers, which is roughly the size of Austria. The climate, geography and topography are as varied as its cultural heritage. There are 9 of the 13 classified climatic zones.  The country has snowy mountainous regions (the chain of the Greater Caucasus Mountains lies north), wetlands flat desert plains, mud volcanoes (the largest number in the world), forests, nature reserves (2.5% of the territory is protected through 16 national reserves) and beaches.

 

Situation

baku

As the largest and widest country in the three South Caucasus states (Azerbaijan, Georgia and Armenia), Azerbaïdjan is bordered to the north by Russia, to the north-west by Georgia, to the west by Armenia, to the southwest by Turkey, Iran to the south and finally the Caspian Sea to the east.

The country is the gateway between East and West, on the border of Europe and western Asia. He played an important role on the Silk Road (the great trade route 6 500 km linking the East to the West and which owes its name to the Chinese silk exchanged throughout the estimated merchants). It is of great importance today in the framework of the Europe-Caucasus-Asia transport corridor project (TRACECA).

The official language is Azerbaijani (or Azeri) is Russian, widely spoken throughout the territory. In the capital Baku, young people speak English and other European languages such as  French and German, at a high and respectable level.

 

Land of Fire

baku 2

One of the first references to Azerbaijan as Fuego dates back to the Persian era, where the Persian word “aturpatakan” meant “a place where a sacred fire is preserved” and which represents the country.

Moreover, Azerbaijan as in many places of the South Caucasus, natural fires arise because of the gas ignites when it escapes from the ground, creating a slope effect on fire. The fire worship was a traditional liturgical form in the ancient Azerbaijan, where Zoroastrianism (one of the most widespread religions at the time) was extended to the whole country. The influence of Zoroastrianism can be found on monuments across the country and feeds the superstitions that consider fire as a sacred element.

 

Culture

The culture of Azerbaijan, which is of Turkish heritage, developed itself over centuries of turbulent history and has acquired a unique character. Many of its aspects were also marked by the geographical setting in which it evolved. While maintaining its specificity, the culture of Azerbaijan has been influenced by Persian cultures, Islamic and European. Since the 18th century, when Azerbaijan became part of the Russian Empire and the Soviet Union, he was strongly influenced by Western culture to date.

The conversion to Islam of Azeris constitute the major event around which articulate the history of Azeri pagan art and the Turkic Azeris art mixed with Islamic art. It is in this context that the Azeri artistic genius has fully flourished.

The precise course the dogmas of Islam with its prohibition to the representation of live beings has led to the development of ornamental art. Carpets, miniatures, calligraphy, elegantly decorated portals of buildings, wall drawings similar to the lace, mosaics mausoleums and palaces are the works of art of the Azerbaijani Islamic culture. Despite the ban, the paintings and sculptures of living beings (humans, animals and mythological creatures) developed artistic refinement and flowers.

 

Food and cuisine

keb az

The Azerbaijani cuisine that does not include meal preparation, but it also summarizes the culinary culture, history, and habits. Climate plays an important role in the formation of the Azerbaijani cuisine. Climate diversity that the Azerbaijani cuisine is colorful and rich. The notes of foreign travelers visiting Azerbaijan, show that people grew wheat, rice, sesame, sugar beet, grapes, apples, tobacco, cotton, quince and produced meat (especially sheep) , caviar and fished.

The names of the national meals are rooted in their technical preparations and remind the regions where they come from. For example, the name of dolma comes from two words: doldurmaq means “fill” and dolamaq means “roll”.

 

Conclusion

Azerbaijan has oil wealth (the country today is the richest of the former USSR), but also its staggering social disparities. Oil wealth has continued to stoke the greed of powerful neighbors. Russia and Iran have ogled for decades on the wealth of this tiny country, trying to carve it the lion’s share. The result of these struggles: one third of Azerbaijanis live in Iran today, and much lives in Russia. This fact is causing the contrast that exists in Azerbaijan between a population of Turkish origin living in Persian land in a religious state, and the rest of the population, secularized during the communist occupation, that sucks now to turn to the West and modernity.

 

Shervin LABANI

 

L’Azerbaïdjan, un pays très prometteur économiquement #business #azerbaïdjan #tourisme

az flagAperçu

L’Azerbaïdjan, également connu sous le nom “Terre de feu”, est un pays riche d’une histoire fascinante et d’un patrimoine culturel extraordinaire. D’un point de vue historique, le pays a fait partie des Républiques soviétiques comme de l’Iran. Il a recouvré indépendance de l’Union soviétique en 1991. L’Azerbaïdjan moderne est un état séculaire, indépendant, tourné vers l’Occident et dont la culture est dynamique et variée.

L’Azerbaïdjan s’étend sur 86 600 km², soit à peu près la taille de l’Autriche. Le climat, la géographie et le relief sont aussi multiples que son patrimoine culturel. On y trouve 9 des 13 zones climatiques classifiées. Le pays compte des régions montagneuses enneigées (la chaîne des montagnes du Grand Caucase s’étend au nord), des zones humides plates, des plaines désertiques, des volcans de boue (le plus grand nombre au monde), des  forêts, des réserves naturelles (2,5 % du territoire sont protégées grâce à 16 réserves nationales) et des plages.

baku

 

Situation

Plus grand pays des trois états du Caucase du Sud (Azerbaïdjan, Géorgie et Arménie), il est bordé au nord par la Russie, au nord-ouest par la Géorgie, à l’ouest par l’Arménie, au sud-ouest par la Turquie, au sud par l’Iran et enfin par la mer Caspienne à l’est.

Le pays constitue la passerelle entre l’Orient et l’Occident, aux confins de l’Europe et de l’Asie occidentale. Il a joué un rôle important sur la Route de la soie (la grande voie commerciale de 6 500 km qui reliait l’Orient à l’Occident et qui doit son nom à la soie chinoise échangée tout au long du trajet par les marchands). Il est d’une importance toute aussi grande de nos jours dans le cadre du projet de couloir de transport Europe-Caucase-Asie (TRACECA).

 

La langue officielle est l’azerbaïdjanais (ou azéri). Le russe est également largement parlé sur tout le territoire. Dans la capitale Bakou, les jeunes s’expriment bien en anglais ainsi que dans d’autres langues européennes telles que le français et l’allemand.

 

Terre de feu

baku 2

L’une des premières références à l’Azerbaïdjan comme Terre de feu remonte à l’époque de la Perse où le mot persan « aturpatakan » signifiait « lieu où un feu sacré est conservé » et qui représentait le pays.

Par ailleurs, en Azerbaïdjan tout comme en de nombreux endroits du Caucase du Sud, des feux naturels surgissent en raison du gaz qui s’enflamme lorsqu’il s’échappe du sol, créant ainsi un effet de versant en feu. Le culte du feu était une forme liturgique traditionnelle dans l’Azerbaïdjan ancien, où le Zoroastrisme (l’une des religions les plus répandues à l’époque) s’est étendu à tout le pays. L’influence du Zoroastrisme se constate sur les monuments au travers du pays et alimente les superstitions qui considèrent le feu comme un élément sacré.

 

Culture

 

La culture de l’Azerbaïdjan qui est du patrimoine turc, s’est développée au cours des siècles de son histoire mouvementée et a ainsi acquis un caractère unique. Nombre de ses aspects ont également été marqués par le cadre géographique dans lequel elle a évolué. Tout en préservant ses spécificités, la culture de l’Azerbaïdjan a été influencée par les cultures persane, islamique et européenne. Depuis le 18ème siècle, quand l’Azerbaïdjan est devenu partie de l’Empire russe, et l’Union soviétique, il a été fortement influencée par la culture occidentale à ce jour.

La conversion des Azéris à l’islam constitue l’événement majeur autour duquel on peut articuler une histoire de l’art azéri : l’art païen turcique des Azéris mélangé avec l’art islamique. C’est dans ce contexte que le génie artistique azéri s’épanouira pleinement.

Le parcours précis aux dogmes de l’islam avec son interdiction à la représentation des essentiels vivants a amené au développement de l’art ornemental. Les tapis, les miniatures, les calligraphies, les portails élégamment ornés des bâtiments, les dessins muraux semblables à la dentelle, les mosaïques des mausolées et les palais sont les œuvres d’art de la culture islamique azéri. Malgré l’interdiction, les peintures et les sculptures des êtres vivants (les humains, les animaux et les créatures mythologiques) ont développé au raffinement artistique et fleuri.

 

Gastronomie

keb az

La cuisine azerbaïdjanaise ne comprend pas que la préparation des repas, mais elle synthétise aussi la culture culinaire, son histoire, et ses habitudes. Le climat joue un rôle important dans la formation de la cuisine azerbaïdjanaise. La diversité du climat fait que la cuisine azerbaïdjanaise est très colorée et riche. Les notes des voyageurs étrangers visitant l’Azerbaïdjan, montrent que les gens cultivaient le blé, le riz, le sésame, la betterave, la vigne, les pommes, le tabac, le coton, le coing et produisaient de la viande (surtout ovine), du caviar et pratiquaient la pêche.

Les noms des repas nationaux trouvent leurs origines dans la technique de leurs préparations et rappellent les régions d’où ils viennent. Par exemple, le nom du dolma vient de deux mots : doldurmaq signifie « remplir » et dolamaq signifie « rouler ».

 

En résumé

À la jonction du Caucase, de l’Asie centrale et de l’Iran, l’Azerbaïdjan est un pays à part, au profil forgé par l’exploitation pétrolière. Tout autour de Bakou, les derricks confèrent à la presqu’île d’Absheron un côté Far West.
Toute l’histoire de l’Azerbaïdjan est marquée par le pétrole : le pays fait partie des premiers à avoir connu une ruée vers l’or noir, il se retrouve au cœur stratégique de la Seconde Guerre mondiale pour ses réserves de pétrole, il est en 1949 le premier à inaugurer les forages off shore pour profiter des gisements pétrolifères de la Caspienne…

L’Azerbaïdjan doit au pétrole sa richesse (le pays est aujourd’hui le plus riche de l’ex-URSS), mais aussi ses effarantes disparités sociales. La manne pétrolière n’a cessé d’attiser les convoitises des puissants voisins. Russie et Iran ont lorgné pendant des décennies sur les richesses de ce minuscule pays, tentant de s’y tailler la part du lion. Résultat de ces luttes : un tiers des Azéris vivent aujourd’hui en Iran, et une bonne partie vit en Russie. Cet état de fait est à l’origine du contraste qui règne en Azerbaïdjan entre une population d’origine turque vivant en terre persane au sein d’un État religieux, et le reste de la population, sécularisée pendant l’occupation communiste, qui aspire aujourd’hui à se tourner vers l’Occident et la modernité.

 

Shervin LABANI

Bureaux flexibles gare du luxembourg à Luxembourg #bruxelles #business

IMG_0400

Ce jeudi 18 mai, le tout premier espace de travail flexible a été inauguré à gare du luxembourg.
Le nouveau centre Regus Express/SNCB de gare du luxembourg  comprend un business lounge avec des tables de lecture, des fauteuils-lounge, desthinkpods, quatre salles de réunion et un wi-fi haute vitesse. Les voyageurs peuvent utiliser le lieu pour rencontrer leurs clients ou pour faire du travail administratif à quelques mètres à peine des quais.

De plus, le centre est équipé d’une assistance administrative professionnelle avec, par exemple, une assistance pour l’impression de documents ou pour la réservation d’un taxi ou d’un restaurant. Le nouveau Centre Regus Express est accessible à partir de 5 euros par heure.

IMG_0398

 

Simon DESGAIN

Shelterr : révolution de l’immobilier en ligne #immobilier #web

shelterrShelterr.com, jeune moteur de recherche et promoteur immobilier, commence a asseoir son influence sur notre pays. En effet, de plus en plus d’utilisateurs se délient des services d’autres acteurs du marché de l’immobilier, et Shelterr a l’intention de récupérer ce marché potentiel. Le site a l’intention de balayer l’influence d’Immoweb, jugée étouffante et dépassée.

Il s’agit pour ce site d’être une plate-forme facile d’utilisation et d’accès, et ne se limitant à aucun type d’offre en particulier. Que l’on soit acheteurs, vendeurs, à la recherche d’un bien à louer, une agence immobilière, peu importe. Le site permet la libre circulation de l’offre et de la demande de biens sur le marché belge. Cela fait partie d’une stratégie globale de la jeune entreprise qui vise à transcender quelque peu le marché du référencement immobilier.

Implantée en Belgique et en France, l’entreprise ouvre actuellement de nouveaux bureaux au Luxembourg. “Notre but est de pouvoir asseoir notre influence sur toute l’Europe, et puis, à terme, sur le monde entier” explique Benjamin Wayenberg, co-fondateur du site. En effet, chacun doit pouvoir avoir accès à une offre de biens immobiliers, peu importe où il se trouve dans le monde. Cela fait également partie des objectifs de Shelterr. La portée internationale du site se confirme chaque jours, avec des demandes venant de plusieurs pays européens tels la France et la Pologne, et ce jusqu’en Israël, où les nouvelles technologies et idées sont en forte demande.

En plus d’être limpide au niveau de l’utilisation, Shelterr.com est entièrement gratuit, là où des agences demandent parfois des prestations allant jusqu’à 100 €. Cette gratuité n’effraie en rien le fondateur du site, qui affirme que ce dernier sera financé par les revenus de la publicité et des associations avec des agences immobilières. wayenberg

Le site, qui tend à se démarquer des autres par la précision du critère géographique, ne s’adonne à aucun démarchage. Benjamin Wayenberg nous affirme également que plus de 300 agences immobilières sont inscrites sur son site et utilisent ses services pour mieux cibler leurs futurs clients. Plutôt que de devancer une agence immobilière et son site internet et trouver des moyens de mieux vendre dans un même créneau, Shelterr tente d’amener tous les acteurs actuels du marché immobilier à se réunir derrière un espace commun et plus global.

Il fait partie de la stratégie du site d’être hautement visible sur les médias sociaux, tels que Facebook, Twitter et même Instagram. “Cela serait fantastique que nos utilisateurs puissent partager des photos de biens directement sur Instagram et Facebook, donner leurs avis et échanger des offres” précise Benjamin Wayenberg.

 

Shervin Labani

PHICAP breidt zijn Development Management activiteit uit #phicap #management #fund #activa #business

phicap

PHICAP, het jonge Belgische bedrijf  erkend om zijn expertise in het beheer van activa, vastgoedfondsen en projectontwikkeling  blijft groeien. In 2015  komt Hugo Chico Galdo de ploeg  als Project Development Manager versterken.

Het Brusselse bedrijf is met meer dan 120 miljoen euro in vermogensbeheer de uitgelezen partner in de vastgoedwereld.

Het departement Development Management biedt begeleiding bij aankoop. Deze dienst omvat de technische, financiële en stedenbouwkundige analyse, de structurering van de aankoop en de definitie van het concept, het inschrijvings- en bouwbeheer, evenals de opvolging van de noodzakelijke vergunningen en verkoop.

 

Shervin Labani

« Older Entries