Tag Archives: économie

Les défis mondiaux au programme du forum de Davos. #economie #davos

WEF_World_Economic_Forum

Le développement innovant sera sous le feu des projecteurs au forum de Davos. Selon ses organisateurs, tous les crises mondiales actuelles sont liées à cette thématique: de l’afflux de réfugiés en Europe au déclin de l’économie chinoise.

La 46e session du Forum économique mondial (FEM) commencera mercredi 20 janvier dans la ville suisse de Davos. La liste officielle des intervenants compte près de 900 noms et, au total, le forum attend plus de 2 500 visiteurs. Le thème officiel de la session a été annoncé mi-novembre: il s’agira de réfléchir à comment “Maîtriser la 4e révolution industrielle”. “Nous aurons besoin d’une compréhension exhaustive et mondiale de la façon dont les technologies changent notre vie et changeront celle des générations à venir”, ajoutait alors le directeur du FEM Klaus Schwab.

L’oracle de Davos
L’an dernier, le thème du forum était également général — sobrement intitulé “Le nouveau contexte global”. Klaus Schwab parlait alors déjà des “chemins de la haine et du fondamentalisme” et des “chemins de la solidarité et de la coopération”, mais la nouvelle chute des cours pétroliers et le conflit dans l’est de l’Ukraine avaient tout de même dominé l’ordre du jour. Dès le premier jour de débats, le vice-premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch et le chef de l’Opep Abdallah El Badri s’étaient exprimés au sujet du pétrole et on se rappelle que le président ukrainien Petro Porochenko avait montré à la tribune un débris de bus qui avait été attaqué près de Volnovakha — trois semaines avant la signature des Accords de Minsk pour le cessez-le-feu et le lancement d’un processus politique en Ukraine.

A l’époque déjà, les participants au forum s’inquiétaient du ralentissement de l’économie chinoise. Le premier ministre du pays, Li Keqiang, parlait d’une “réduction planifiée” et affirmait que Pékin contrôlait les risques, qu’aucune crise financière systémique n’était à prévoir et que le ralentissement de la croissance du PIB était une “stratégie délibérée des autorités”. Depuis, le marché boursier chinois s’est effondré à plusieurs reprises (la plus forte baisse fut de 32% entre mi-juin et mi-juillet) et la croissance économique ne devrait pas excéder 7% (au lieu des 7,4% prévus en 2014).

Les données du quatrième trimestre et de toute l’année 2015 seront présentées par les représentants chinois mardi, le même jour que les nouvelles prévisions de croissance du FMI pour l’année 2016. En octobre, le Fonds prédisait que le PIB mondial, qui avait enregistré une croissance de 3,1% en 2015 contre 3,4% en 2014, afficherait une hausse de 3,6%. La reprise devrait être assurée par l’amélioration des indices dans les pays développés malgré le ralentissement des économies asiatiques.

Cette année, Klaus Schwab affirme que l’ordre du jour du forum de Davos sera directement lié aux événements actuels et la crise sociale: “Les innovations technologiques pourraient entraîner la perte de 20 millions d’emplois dans les années à venir. Ces vastes licenciements menacent l’existence de la classe moyenne, base de nos démocraties”, a-t-il mis en garde dans une interview accordée à l’agence Bloomberg.
La Ligue des nations
Un autre risque émane des flux migratoires incontrôlés en provenance des pays du Tiers monde, affirme le fondateur du FEM: “Regardez combien de pays, par exemple en Afrique, dépendent de l’exportation d’hydrocarbures. Et aujourd’hui imaginez-vous qu’un milliard d’habitants de ces pays décide de partir à la recherche d’une vie meilleure au nord”.

Selon les données préliminaires de l’agence Eurostat, 1,22 million de demandes de statut de réfugié ont été déposées en 2015 dans toute l’Union européenne, dont 1,16 million — soit 95% — pour la première fois. Il ne s’agit par ailleurs que des demandes déposées et non du nombre total de migrants: rien qu’en Allemagne au cours des 11 premiers mois de l’année, le nombre réel de réfugiés dépassait déjà le million de personnes.

Les récentes attaques de migrants contre des habitantes de Cologne et la critique de la réaction du gouvernement allemand par les politiciens fédéraux et régionaux ont forcé la chancelière Angela Merkel à renoncer au forum de Davos pour se concentrer sur les problèmes intérieurs. L’Allemagne sera représentée au FEM par son président Joachim Gauck, qui sera un intervenant central de la première journée sur les problèmes d’immigration en Europe.
Les dirigeants des USA, de la Russie, du Royaume-Uni, de la France, de l’Italie et de la Chine ne seront pas non plus présents à Davos. La délégation américaine sera présidée par le vice-président Joe Biden et la française par le premier ministre Manuel Valls. Le secrétaire d’État américain John Kerry adressera un message spécial durant la troisième journée de la conférence. De plus, on s’attend à la présence de dirigeants d’institutions européennes: les commissaires européens Federica Mogherini, Günther Oettinger et Frans Timmermans, ainsi que le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi. Les dirigeants de l’Argentine, de la Grèce et du Canada qui ont pris leurs fonctions en 2015 y assisteront pour la première fois. Au total, une quarantaine de chefs d’État et de gouvernement participeront au FEM.
Cette année, la délégation officielle russe sera présidée à Davos par Iouri Troutnev — l’un des vice-premiers ministres, chargé du développement de l’Extrême-Orient. L’an dernier la délégation était présidée par le vice-premier ministre Igor Chouvalov, et en 2014 par le vice-premier ministre Arkadi Dvorkovitch.

http://fr.sputniknews.com/international/20160119/1021059413/forum-davos-fem.html#ixzz3xmZWmuZR

Sumy, créatrice d’emploi en région bruxelloise #bruxelles #sumy #entreprise

sumy-logo

Depuis la création de la BSE Academy, en 2012, 32 projets ont été accompagnés dont plusieurs ont débouché sur la création d’entreprises durables et créatrice d’emplois.  Parmi les lauréats de la précédente édition figure Sumy, qui accueillait dans ses locaux la conférence de presse de la BSA Academy de ce jeudi.

L’entreprise Sumy, spécialisée en logistique pour les secteurs de la distribution alimentaire, pharmaceutique et e-commerce, est la première à utiliser des véhicules utilitaires silencieux et écologiques.

Sumy a permis la création de 22 emplois depuis sa création en juin 2014 et est devenu un acteur reconnu de la logistique bruxelloise.

Les lauréats de la BSE Academy ont été dévoilés #bruxelles #economie #bse

bse-academy-conference.jpg

Les lauréats de la quatrième édition de la BSE Academy, un programme d’accélération de projets de startups en région bruxelloise, ont été dévoilés ce jeudi lors d’une conférence de presse organisée par impulse.brussels.

Le “Prix BSE”, principale récompense, a été décerné au projet Quiet Piano proposant un habillage sonore pour les pianos pour permettre leur utilisation en appartements, par exemple. Les acteurs de ce projet reçoivent 3 mois d’hébergement dans le centre d’entreprises Village Partenaire ainsi qu’un an d’accompagnement personnalisé par impulse.brussels.

Le projet EnVie, dédié à la cuisine vegan, remporte le pris “Triodos Sustainable Impact Award” décerné par la banque Triodos. Ce prix, d’un montant de 2500€, récompense le caractère durable et duplicable du projet et l’engagement de son créateur.

Enfin les journalistes présent ont pu voter pour le “prix presse” de l’année qui a été remporté par Generation E qui proposera aux établissements scolaires de s’équiper en panneaux photovoltaïques grâce à un crowdfunding.

Après quatre ans d’existence, la BSE Academy, originellement financée par des fonds européens (projet FEDER), sera intégrée au core business d’impulse. A cette occasion, BSE Academy deviendra “GreenLab.brussels”.

BMW agrandit son réseau d’agents #bmw #economie #belgique

BMWi8

En 2015, le réseau BMWi s’est élargi, passant de 14 en 2013 à 47 agents pour faire face à une demande croissante, notamment de BMW i3 et i8.

Les 33 nouveaux agents couvrant les marchés belge et luxembourgeois devront répondre à la demande de clients issus de petits centres urbains. Ils sont formés en adéquation avec les besoins de leurs clients.

Monseigneur Léonard et l’argent #economie #bruxelles #catho

 

C’est ce 12 décembre qu’André-Joseph Léonard a pris sa retraite, à l’âge de 75 ans, après avoir été archevêque de Malines-Bruxelles. Mais comment va se passer sa retraite et comment s’en sortira-t-il financièrement parlant?

L’ancien archevêque a toujours vécu d’un style sobre, comme sa mère, et n’a donc jamais dépensé énormément d’argent. Les seules fois où il sort son porte-feuille, c’est pour manger, utiliser le métro ou payer un peu de carburant. N’ayant jamais fait d’économies dans sa vie, il ne lèguera donc que des livres et des disques à ses descendants. Toutefois, Monseigneur Léonard a décidé de commencer à en faire ne connaissant pas encore l’avenir financier de sa retraite. D’ailleurs, son compte épargne n’est jamais utilisé non plus. Seul le compte à vue importe. De plus, être propriétaire n’est pas non plus utile à ses yeux. La seule fois où il l’a été, il a tout revendu pour construire un bâtiment destiné à accueillir des prêtres et des séminaristes.

La vie d’André-Joseph est tellement simple que même dans son portefeuille, il n’y a que le strict nécessaire : sa carte d’identité, celle de son groupe sanguin ou encore sa carte visa pour ses déplacements à l’étranger. Il garde également un peu de monnaie pour lui permettre d’aider les mendiants qu’il croise. Malgré tout, Monseigneur Léonard s’est permis d’acheter un Smartphone par soucis de facilité au niveau des touches. Cependant, la seule fonction qu’il a décidé d’utiliser est celle des e-mails.

Monseigneur Léonard, pas matérialiste pour un sou, n’a aucun attachement affectif pour les objets qui l’entourent et est insupporté par les gens qui voient l’argent comme un but et non comme un moyen. Le luxe ou encore les vacances,ne sont donc pas pour lui.

Le budget 2016 de la Ville de Bruxelles dévoilé #bruxelles #budget

bruxelles

La Ville de Bruxelles a présenté son budget pour l’année 2016. Dans celui-ci, on constate une diminution de 0,14% par rapport à 2015 des dépenses ordinaires (frais de fonctionnement) pour en arriver à 758 millions d’euros. Selon la Ville, de nouvelles embauches sont à prévoir pour faire fonctionner cinq nouvelles crèches.

Un budget de 137,6 millions d’euros sera dédié à l’investissement avec un tiers de ce budget alloué aux crèches et aux écoles et un peu moins de 20% à la sécurité.

Plus de 1000 licenciements chez BNP Paribas Fortis #bnp #emploi #economie

20140728_libramont30

BNP Paribas Fortis supprimera 1050 postes d’ici 2018, soit 7% du total de ses effectifs, selon le plan stratégique Vision 2020 de l’entreprise rapporté jeudi par l’Echo. Les services centraux et le réseau d’agences devraient être touchés.

La raison évoquée par le directeur du personnel de BNP Paribas Fortis, Bert Van Rompaey, est un “plan d’investissement”. Il n’entend pas procéder à des licenciements secs.

MobileVikings racheté par Medialaan #belgique #economie #business #telecom

Medialaan_logo

VikingCo SA, l’entreprise qui exploite la marque ‘Mobile Vikings’ a annoncé que Medialaan deviendrait propriétaire de ce ‘light MVNO’ (opérateur de réseau mobile virtuel) à 100%.

Medialaan est un éditeur flamand actuellement très présent sur le marché de la télévision avec VTM notamment.

Medialaan devrait acquérir la participation existante de 50% de Base Company dans la société VikingCo ainsi que le contrôle des 50% de participation restants de cette dernière et donc les clients Mobile Vikings.

Medialaan deviendrait ainsi un acteur ‘full MVNO’ sur le réseau de BASE dans un délai de 2 ans.

Pierre Zwaenepoel

« Older Entries