Tag Archives: entreprise

Sumy, créatrice d’emploi en région bruxelloise #bruxelles #sumy #entreprise

sumy-logo

Depuis la création de la BSE Academy, en 2012, 32 projets ont été accompagnés dont plusieurs ont débouché sur la création d’entreprises durables et créatrice d’emplois.  Parmi les lauréats de la précédente édition figure Sumy, qui accueillait dans ses locaux la conférence de presse de la BSA Academy de ce jeudi.

L’entreprise Sumy, spécialisée en logistique pour les secteurs de la distribution alimentaire, pharmaceutique et e-commerce, est la première à utiliser des véhicules utilitaires silencieux et écologiques.

Sumy a permis la création de 22 emplois depuis sa création en juin 2014 et est devenu un acteur reconnu de la logistique bruxelloise.

BMW agrandit son réseau d’agents #bmw #economie #belgique

BMWi8

En 2015, le réseau BMWi s’est élargi, passant de 14 en 2013 à 47 agents pour faire face à une demande croissante, notamment de BMW i3 et i8.

Les 33 nouveaux agents couvrant les marchés belge et luxembourgeois devront répondre à la demande de clients issus de petits centres urbains. Ils sont formés en adéquation avec les besoins de leurs clients.

En panne d’idées pour noël? Passez chez Belgikïe! #bruxelles #ixelles

Si vous manquez d’idées pour vos cadeaux de Noël, pourquoi ne pas se diriger vers des objets originaux et de fabrication belge?

Belgikïe est un de ces magasins qui propose des produits de créateurs et artisans “de chez nous”. T-shirts, accessoires, décoration, consommables… on y trouve un peu de tout mais surtout beaucoup d’originalité.

Le magasin propose notamment un pack de six bières brassées à Bruxelles (comme la Brussseleir ou la Taras Boulba de la brasserie de la Senne); 3 brunes et 3 blondes accompagnées d’un décapsuleur original (lui aussi “Made in Belgium”), le tout pour la modique somme de 35€. Une offre qui ravira les amateurs de bière et de produits locaux.

Le magasin Belgikïe est situé au 36, rue longue vie à Ixelles. Il sera ouvert sept jours sur sept durant les fêtes de noël.

Plus d’infos sur le site www.belgikie.be

Sterop a gagné ce jeudi soir l’award des Brussels Best Exporters 2015 #bruxelles #pharma #sterop

sterop-logo

La société Sterop, active dans le domaine pharmaceutique a gagné ce soir l’award des Brussels Best Exporters 2015.

L’ensemble des attachés commerciaux actifs dans le monde entier pour la région bruxelloise étaient présents à Bozar pour célébrer les entreprises bruxelloises exportatrices.

Sterop est une entreprise familiale bruxelloise active depuis maintenant plus de 60 ans. Elle a connu un essor important sous la direction de Luc Eykerman, diplômé en pharmacie qui a développé considérablement la société.

Il est maintenant aidé de sa fille Sophie Eykerman, ingénieur commercial qui développe considérablement l’entreprise à l’étranger (pays d’Afrique et du Moyen-Orient notamment)

Le secteur des médicaments et de la parapharmacie est un secteur où l’aspect “regulatory” est très important. Pour chaque pays, les normes sont différentes, les marchés spécifiques et le besoin d’adaptation de l’entreprise est très rgand

Sa gamme d’ampoules injectables de molécules essentielles (magnésium, glucose, adrénaline…) à usage hospitalier est exportée mondialement.

La société développe également des produits dans le domaine de la parapharmacie.

Située à Anderlecht, cette entreprise occupe une centaine de personnes, ce qui en fait une des PME les plus importantes de la commune.

Ecoutons la présentation de la CEO de la société réalisée pour Brussels Export:

MDD

Un accord en vue entre Delhaize et Ahold #delhaize #ahold

delhaize

Les deux entreprises Delhaize et Ahold entendent parvenir à un accord d’ici la fin du mois, selon l’agence Bloomberg. Les négociateurs sont en effet en pleine négociation depuis plus d’une semaine.

Les deux parties sont optimistes à l’idée de trouver un accord qui soit favorable aux deux entreprises. Cet accord permettrait à Delhaize et à Ahold d’économiser jusqu’à 700 millions d’euros.

Les patrons de Delhaize ont exprimé qu’aucune fermeture de magasin ne devrait avoir lieu. Ils n’ont par ailleurs dévloié aucune information lors de l’assemblée générale annuelle de Delhaize la semaine dernière où sentait le sujet très sensible.

 

Shervin LABANI

Le rapport annuel de la GIMV #economie

gimvLes résultats de l’exercice 2014-2015 portent sur la période du 1er avril 2014 au 31 mars 2015.Points clés (chiffres consolidés)

Résultats

  • Résultat net (part du groupe) : 136,0 millions EUR (ou 5,35 EUR par action)
  • Plus-values nettes réalisées : 102,6 millions EUR
  • Plus-values nettes non réalisées : 45,9 millions EUR

Fonds propres (au 31/03/2015)

  • Valeur des fonds propres (part du groupe) : 1 092,6 millions EUR (ou 42,97 EUR par action)

Dividende

  • Dividende stable pour l’exercice 2014-2015 : 2,45 EUR brut (1,84 EUR net) par action (sous réserve de l’accord de l’AG du 24 juin 2015)
  • Gimv opte pour un dividende entièrement en espèces

Bilan (au 31/03/2015)

  • Total du bilan : 1 136,0 millions EUR
  • Situation de trésorerie nette : 184,8 millions EUR
  • Portefeuille : 920,2 millions EUR

Investissements

  • Investissements (au bilan) : 154,3 millions EUR (67,0 millions EUR au quatrième trimestre). Investissements supplémentaires via les fonds de co-investissement : 36,7 millions EUR (7,1 millions EUR au quatrième trimestre).
  • Investissements totaux (au bilan et via les fonds de co-investissement) : 191,0 millions EUR (74,1 millions EUR au quatrième trimestre).

Désinvestissements

  • Recette totale des ventes provenant des désinvestissements (au bilan) : 332,0 millions EUR (38,9 millions EUR au quatrième trimestre). Recettes supplémentaires provenant des désinvestissements via les fonds de co-investissement : 35,5 millions EUR (14,5 millions EUR au quatrième trimestre).
  • Désinvestissements totaux (au bilan et via des fonds de co-investissement) : 367,5 millions EUR (53,5 millions EUR au quatrième trimestre).
  • Recettes provenant des désinvestissements : 44,9 % au-dessus de leur valeur comptable au 31 mars 2014 et un multiple de 2,0 x par rapport à leur valeur d’achat initiale.

L’Administrateur délégué Koen Dejonckheere au sujet des résultats de l’exercice écoulé : « L’an dernier, nous avons récolté les fruits de projets d’investissement menés à bien, tout en bénéficiant d’un climat favorable sur les marchés financiers et d’une reprise économique prudente. Le niveau quasiment record des désinvestissements et l’accroissement de la valeur du portefeuille existant se sont traduits par un excellent résultat annuel et une hausse de la valeur de l’actif net supérieure à la moyenne à long terme. Au cours de l’exercice, nous avons investi dans six nouvelles entreprises prometteuses et dans le développement des participations existantes – avec, comme résultat, le maintien de la taille du portefeuille, lequel offre un large potentiel de rendement pour l 9;avenir. En outre, la situation de trésorerie  en augmentation nous permettra de soutenir cette croissance. »

Koen Dejonckheere commente également la récente introduction en bourse de TINC: « TINC est une entreprise issue de notre joint-venture spécialisée dans les infrastructures. Elle est à présent une référence dans le domaine des investissements en infrastructures au Benelux. Sa récente introduction en bourse lui a permis de lever des fonds supplémentaires, en plus de son financement institutionnel existant, afin de poursuivre sa stratégie de croissance ambitieuse. »

Le président Urbain Vandeurzen ajoute : « Au-delà de ces excellents résultats, le portefeuille actuel reflète parfaitement l’évolution de Gimv. Il s’agit en effet d’un portefeuille renouvelé et prometteur qui correspond davantage à notre stratégie de plateformes. Nos collaborateurs ont ainsi la possibilité de participer activement aux projets de transformation et de croissance menés par les sociétés et les entrepreneurs entreprises les plus prometteurs de leur secteur. Cela doit nous permettre de réaliser notre ambition, “building leading companies”, et de favoriser la création de valeur et la croissance. »

Il poursuit : « Conformément à notre politique en matière de dividendes, nous proposons de nouveau cette année à nos actionnaires un dividende stable, qui, combiné à une bonne croissance de la valeur de l’actif net, offre un rendement très attractif. »

 

Les chefs d’entreprises sous surveillance du fisc #economie

fisc
Les chefs d’entreprise feront l’objet d’une attention particulière du fisc cette année. Ils appartiennent aux neuf autres groupes de contribuables qui font partie d’une liste des priorités des Finances en 2015.

Chaque année, le fisc indique sur son site internet les groupes qui feront l’objet d’une attention supplémentaire. Cette année, le fisc ciblera les chefs d’entreprise qui déclarent leurs frais professionnels réels afin d’y détecter des abus éventuels.

Certains contribuables dont on pourrait penser que les revenus déclarés sont inférieurs aux revenus réels feront aussi l’objet d’une attention particulière.

Thalys devient une entreprise à part entière.#sncb #sncf #paris #bruxelles

ENTREPRISES

Thalys

Thalys est devenue une entreprise à part entière. Ce “brand” qui dépendait de 4 compagnies de chemins de fer devient une société privée autonome avec deux actionnaires: la SNCB et SNCF. Thalys opérait depuis 1996.

Thalys présentera ses comptes propres à la fin de chaque année et les 2 sociétés actionnaires bénéficieront de dividendes si l’année a été profitable.

L’autonomisation de Thalys permettra aussi une meilleure organisation en interne souligne Agnès Ogier, CEO de Thalys.

Par ailleurs, le gouvernement belge a décidé de supprimer les Thalys sur les dorsales wallonne et flamande (Ostende, Liège). Ils voyageaient souvent avec des taux de remplissage extrêmement insatisfaisants.

Business Space, leader belge en “tenant representation” rejoint EXIS #realestate #businessspace #bureau #immobilier

Business SpaceBusiness Space est une société 100% Tenant representation et est le principal acteur sur ce secteur en Belgique. Bien que peu développée en Europe, la Tenant representation est une activité connue et bien instituée aux Etats-Unis. Le cœur de ce métier est la négociation de bail et la représentation des intérêts des locataires face aux propriétaires. Business Space est entièrement dédiée à la location de bureau par des entreprises et fournit notamment un appui en matière d’équipements et d’ameublement.

Le spectre d’action de BS est assez large. L’entreprise peut fournir un appui dans la recherche de biens immobiliers, conduire des renégociations de contrats de bail. Elle gère aussi l’optimisation des espaces et élabore des solutions économiques et techniques en cas d’espace non utilisé ou en cas de manque de surface. Le principal intérêt de la tenant representation est de pouvoir payer le juste prix d’une location. Selon Daniel Coltof (Senior partner et fondateur de BS), une grande majorité des locataires supportent des loyers bien supérieurs à ce qu’ils devraient être. Daniel Coltof parle même de “jungle des charges” dans laquelle les locataires sont souvent bien démunis, avec comme seuls interlocuteurs les propriétaires et les agents immobiliers qui défendent leurs intérêts propres.

L’intérêt de la tenant representation est donc d’avoir affaire à un acteur indépendant qui protège des conflits d’intérêts puisqu’il ne représente que les intérêts du locataire et pas ceux d’une société immobilière. Il est difficile d’éviter ces conflits quand un acteur représente à la fois des propriétaires et des locataires, situation qui peut exister entre les départements de certaines entreprises. Outre-Atlantique, cette séparation entre intérêts du propriétaire et intérêts du locataire est bien instituée dans les affaires. Il n’est pas envisagé d’étendre les activités de consultance au marché locatif des particulier, qui aurait bien besoin d’être représenté lui aussi.

Business Space compte parmi ses clients des entreprises de taille: Pernod Ricard, Arcelor-Mittal, Crédit agricole et d’autres ont eu recours à leurs services. BS a notamment appuyé Bpost pour son nouveau centre de tri Bruxelles X (60.000m²) et pour ses bureaux Place de Brouckère à Bruxelles (10.000m²). Au vu des enjeux que représentent des contrats de bail portant sur des milliers de mètres carrés, les consultants en Tenant rep font face à des défis de taille. On veut bien croire que dans ces conditions les négociations se doivent d’être menées avec témérité. Le marché locatif bruxellois représente 13 millions de mètres carrés et l’immense majorité des entreprises ne sont pas propriétaires de leurs surfaces de bureaux. BS se targue d’avoir fait économisé plus de 80 millions d’euros en loyers et charges depuis 10 ans.

Si BS est centrée sur le marché Belge et plus particulièrement bruxellois, elle entame son introduction à l’international en rejoignant la plateforme Exis. Exis est un regroupement de 15 sociétés immobilières  vouées à la tenant representation dans 25 pays représentant 3500 sociétés. “Grâce à EXIS, nous avons la certitude d’offrir à nos clients internationaux un service best practice via nos partenaires du réseau”  affirme Edouard Moreels, associate partner qui gère l’équipe de Bruxelles.

business-space.be/index.php/fr/

« Older Entries