Tag Archives: GIMV

Bencis et Gimv signent un accord pour la vente de Xeikon #gimv #investissement #equity

gimv

Bencis Capital Partners BV et Gimv-XL annoncent la conclusion d’un accord pour la cession à Flint Group de XBC B.V., société détenant une participation majoritaire dans Xeikon NV.

Fin septembre 2013, Bencis et Gimv ont indirectement acquis une participation de 65,68% dans Xeikon. Après une offre publique d’achat obligatoire, cette participation s’est élevée à plus de 95%, entraînant une procédure de retrait qui est actuellement en cours. La volonté d’XBC  d’acquérir 100% des actions ne sera pas impactée par la transaction.

Bencis et Gimv ont récemment conclu un accord avec Flint Group pour lui céder leur participation de contrôle indirecte dans Xeikon, l’un des principaux fournisseurs de solutions numériques pour le marché de l’emballage et de l’impression commerciale.

La transaction devrait être finalisée d’ici la fin de 2015.

Le rapport annuel de la GIMV #economie

gimvLes résultats de l’exercice 2014-2015 portent sur la période du 1er avril 2014 au 31 mars 2015.Points clés (chiffres consolidés)

Résultats

  • Résultat net (part du groupe) : 136,0 millions EUR (ou 5,35 EUR par action)
  • Plus-values nettes réalisées : 102,6 millions EUR
  • Plus-values nettes non réalisées : 45,9 millions EUR

Fonds propres (au 31/03/2015)

  • Valeur des fonds propres (part du groupe) : 1 092,6 millions EUR (ou 42,97 EUR par action)

Dividende

  • Dividende stable pour l’exercice 2014-2015 : 2,45 EUR brut (1,84 EUR net) par action (sous réserve de l’accord de l’AG du 24 juin 2015)
  • Gimv opte pour un dividende entièrement en espèces

Bilan (au 31/03/2015)

  • Total du bilan : 1 136,0 millions EUR
  • Situation de trésorerie nette : 184,8 millions EUR
  • Portefeuille : 920,2 millions EUR

Investissements

  • Investissements (au bilan) : 154,3 millions EUR (67,0 millions EUR au quatrième trimestre). Investissements supplémentaires via les fonds de co-investissement : 36,7 millions EUR (7,1 millions EUR au quatrième trimestre).
  • Investissements totaux (au bilan et via les fonds de co-investissement) : 191,0 millions EUR (74,1 millions EUR au quatrième trimestre).

Désinvestissements

  • Recette totale des ventes provenant des désinvestissements (au bilan) : 332,0 millions EUR (38,9 millions EUR au quatrième trimestre). Recettes supplémentaires provenant des désinvestissements via les fonds de co-investissement : 35,5 millions EUR (14,5 millions EUR au quatrième trimestre).
  • Désinvestissements totaux (au bilan et via des fonds de co-investissement) : 367,5 millions EUR (53,5 millions EUR au quatrième trimestre).
  • Recettes provenant des désinvestissements : 44,9 % au-dessus de leur valeur comptable au 31 mars 2014 et un multiple de 2,0 x par rapport à leur valeur d’achat initiale.

L’Administrateur délégué Koen Dejonckheere au sujet des résultats de l’exercice écoulé : « L’an dernier, nous avons récolté les fruits de projets d’investissement menés à bien, tout en bénéficiant d’un climat favorable sur les marchés financiers et d’une reprise économique prudente. Le niveau quasiment record des désinvestissements et l’accroissement de la valeur du portefeuille existant se sont traduits par un excellent résultat annuel et une hausse de la valeur de l’actif net supérieure à la moyenne à long terme. Au cours de l’exercice, nous avons investi dans six nouvelles entreprises prometteuses et dans le développement des participations existantes – avec, comme résultat, le maintien de la taille du portefeuille, lequel offre un large potentiel de rendement pour l 9;avenir. En outre, la situation de trésorerie  en augmentation nous permettra de soutenir cette croissance. »

Koen Dejonckheere commente également la récente introduction en bourse de TINC: « TINC est une entreprise issue de notre joint-venture spécialisée dans les infrastructures. Elle est à présent une référence dans le domaine des investissements en infrastructures au Benelux. Sa récente introduction en bourse lui a permis de lever des fonds supplémentaires, en plus de son financement institutionnel existant, afin de poursuivre sa stratégie de croissance ambitieuse. »

Le président Urbain Vandeurzen ajoute : « Au-delà de ces excellents résultats, le portefeuille actuel reflète parfaitement l’évolution de Gimv. Il s’agit en effet d’un portefeuille renouvelé et prometteur qui correspond davantage à notre stratégie de plateformes. Nos collaborateurs ont ainsi la possibilité de participer activement aux projets de transformation et de croissance menés par les sociétés et les entrepreneurs entreprises les plus prometteurs de leur secteur. Cela doit nous permettre de réaliser notre ambition, “building leading companies”, et de favoriser la création de valeur et la croissance. »

Il poursuit : « Conformément à notre politique en matière de dividendes, nous proposons de nouveau cette année à nos actionnaires un dividende stable, qui, combiné à une bonne croissance de la valeur de l’actif net, offre un rendement très attractif. »

 

Gimv cède XL Video à Production Resource Group #gimv #prg #jeu #video

La société d’investissement Gimv a aujourd’hui annoncé la vente de sa participation dans XL Video à Production Resource Group (PRG), le premier fournisseur mondial de technologies d’événements et de divertissements.

XL Video, fondé en 1995, est un fournisseur de solutions vidéo créatives, récompensé à de multiples reprises. Il est spécialisé dans les écrans larges et complexes utilisés lors de concerts, d’événements intérieurs/extérieurs, d’expositions et de salons, à la télévision, pour le sport, au théâtre et dans les arts.

gimv

Présent dans 14 pays dans le monde, XL Video peut compter sur des équipes créatives expérimentées et un vaste choix de matériel vidéo. La société propose des solutions vidéo novatrices pour certains spectacles parmi les plus innovants et esthétiquementaudacieux au monde.

PRG a aujourd’hui signé un accord pour l’acquisition de XL Video. PRG est le premier fournisseur mondial de technologies d’événements et de divertissements sur un large éventail de marchés, y compris les événements d’entreprise et les foires commerciales, les concerts, les sports et autres événements majeurs, le théâtre, la télévision et le cinéma. L’entreprise s’occupe également d’installations dans des parcs d’attractions, des magasins et des centres culturels.

Cette opération générera une plus-value légèrement positive par rapport à la dernière valeur des fonds propres de Gimv publiée au 31 décembre 2014. De plus, la transaction, attendue pour fin juin, est assujettie aux conditions habituelles. En conséquence, aucun autre détail financier ne sera publié avant clôture de la transaction.

 

Un investissement de la GIMV aux Payx-Bas #investment #business

Gimv

 

Gimv rachète la participation de la société d’investissement néerlandaise Egeria dans United Dutch Breweries (UDB), aux côtés des dirigeants de l’entreprise. Il s’agit de l’investissement le plus important de Gimv aux Pays-Bas.

UDB (www.udbexport.com), situé à Breda (Pays-Bas), est un groupe indépendant dans le secteur de la bière, propriétaire, entre autres, d’Oranjeboom, 3 Horses, Royal Dutch, Atlas – des marques historiques qui remontent aux origines de l’entreprise. UDB commercialise également des bières spéciales : bières sans alcool, bières brunes et bières lourdes.

UDB a été créée en 1968 par Allied Breweries dans le cadre de la fusion de deux des plus anciens brasseurs de Hollande : De Drie Hoefijzers à Breda, dont l’origine remonte à 1538, et De Oranjeboom à Rotterdam, fondé en 1671. En 2008, UDB est redevenue une société indépendante après sa cession par AB Inbev, sa société-mère de l’époque.

Les activités d’UDB sont fortement axées sur l’exportation de bières de marque à des prix abordables, offrant ainsi la qualité européenne aux consommateurs du monde entier. La société compte des clients dans plus de 100 pays ; l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient, l’Afrique et le reste du monde représentant chacun environ un quart des ventes. Le chiffre d’affaires annuel s’élève à 77 millions d’euros, ce qui correspond à environ 1,2 millions d’hectolitres.

Floris van Oranje, Directeur pays de Gimv aux Pays-Bas, commente : « Nous sommes fiers que Gimv puisse s’associer à la direction d’UDB pour poursuivre son développement. UDB est une très excellente entreprise, avec une équipe de direction entrepreneuriale qui a la volonté d’innover et d’investir sur des produits de niche et de nouveaux marchés. UDB a mis au point un modèle commercial unique axé sur l’exportation qui s’appuie sur des capacités de production européennes de tout premier rang dans les principaux pays où Gimv est implantée. »

Peter Maenhout, Directeur de la plateforme « Consumer 2020 », déclare : « Nous sommes admiratifs du solide savoir-faire d’UDB en matière de mise sur le marché. La société affiche une croissance régulière, sur un secteur de la bière qui décline en Europe, grâce aux efforts déployés sur les marchés frontières et les marchés émergents. Nous soutenons pleinement la poursuite du développement d’UDB en Asie et en Afrique ainsi que le renforcement de son portefeuille de marques. »

Stijn Deelen, Directeur général de United Dutch Breweries : « Depuis 2008, nous fonctionnons sur un modèle de « brasseur sans brasserie ». La production est sous-traitée à des partenaires réputés. Nous nous concentrons sur la vente, le marketing auprès de la distribution et la logistique. Nous vendons des bières haut de gamme à des prix abordables aux détaillants et distributeurs spécialisés ou non du monde entier. Ces quatre dernières années avec Egeria nous ont apporté une croissance significative du chiffre d’affaires, une organisation renforcée et un meilleur focus stratégique. Nous remercions Egeria de son appui constant pendant cette période et nous réjouissons de nos perspectives d’avenir avec Gimv. Gimv est un part enaire international ayant un horizon d’investissement à long terme, prêt à poursuivre le développement de l’entreprise et à renforcer son soutien à nos marques sur une sélection de marchés émergents. »

Il s‘agit de l’investissement le plus important de Gimv aux Pays-Bas. La société a un solide historique dans des sociétés alimentaires telles que De Groot Fresh Group, Greenyard Foods et Poco Loco.

Verhaeren et Deckx actionnaires 50/50 de viabuild!

viabuild1

viabuild2

Viabuild et Gimv annoncent aujourd’hui la vente de la participation de 30% de Gimv dans Viabuild, l’un des trois leaders du marché belge des travaux de voirie et de démolition. Les familles Verhaeren et Deckx en deviennent les seuls actionnaires à parts égales (50/50).

C’est en 2008 que commence la collaboration de Viabuild (www.viabuild.be) avec Gimv, lorsque cette dernière acquiert une participation dans Verhaeren (une entreprise spécialisée dans la construction de routes), dont le chiffre d’affaires s’élevait alors à environ 40 millions d’euros et qui employait 125 personnes.  Avec l’appui de Gimv, il a été décidé de professionnaliser l’organisation et d’adopter une stratégie de croissance claire, tant de manière organique qu’à travers une démarche de consolidation intensive. Le Groupe a ainsi réalisé pas moins de neuf acquisitions ces sept dernières années, dont la reprise en 2010 du spécialiste des trav aux de terrassement et de démolition Jan Stallaert. En décembre 2011, Verhaeren a fusionné avec Kembo, une importante entreprise de construction dans le domaine des travaux de voirie et d’égouttage complexes ; le nouvel ensemble a été rebaptisé «Viabuild» fin 2012. Ces diverses opérations ont permis une extension géographique du Groupe (auparavant essentiellement présent en région bruxelloise, il s’est depuis également implanté en Flandre et en Wallonie) ainsi qu’une diversification de ses activités. Viabuild est devenue une entreprise de construction intégrée et spécialisée dans les travaux d’égouttage et la rénovation d’égouts, les travaux d’asphaltage, de génie civil, de terrassement et de démolition, de désamiantage,  ou encore la construction de routes, l’assainissement des sols e t l’ignifugation passive. Aujourd’hui, le Groupe est l’un des trois leaders du marché belge des travaux de voirie, d’égouttage et de démolition. Son chiffre d’affaires dépasse les 150 millions d’euros et il emploie 750 personnes en Belgique.

À l’issue de cette opération, les familles Verhaeren et Deckx seront les seuls actionnaires de l’entreprise (dans une proportion 50/50), laquelle restera sous la direction de Carl Van den Eynde, son actuel CEO.

Carl Van den Eynde, CEO de Viabuild : « Ces sept dernières années, le groupe Viabuild a connu une trajectoire de croissance importante au cours de laquelle nous avons vécu la transformation d’une entreprise bruxelloise locale spécialisée dans la construction de routes en un groupe intégré belge. Pendant  cette période, Gimv a soutenu Viabuild pour mener la croissance dans la bonne direction. Aujourd’hui, Viabuild commence un nouveau chapitre de son histoire. Nous ambitionnons de devenir la meilleure entreprise de travaux d’infrastructures en Belgique et  ailleurs. Si le secteur public reste notre principal marché, Viabuild travaille de plus en plus pour le secteur privé. Nous sommes conscients des différences qu’implique ce marché . Nous comptons nous y adapter et la complémentarit&eacut e; des différents marchés et secteurs nous permettra d’être plus compétitifs. Nous sommes heureux de débuter ce nouveau projet avec le soutien des familles Verhaeren et Deckx qui connaissent toutes les dimensions de l’entreprise.  En outre, elles sont aussi profondément enracinées dans les secteurs sur lesquels nous opérons. Ensemble, nous voulons continuer à construire le plus grand acteur indépendant dans les travaux de voirie et de démolition. »

Cette vente a un impact positif de 2,3 millions d’euros sur la valeur des fonds propres de Gimv publiée au 30 septembre 2014. Gimv est satisfait de cet investissement et collaboration.

 

La GIMV se défait de sa participation dans Covagen

Gimv

Aujourd’hui, Gimv a annoncé l’acquisition de sa participation en Covagen (Suisse) par Cilag GmbH International, filiale de Janssen Pharmaceutical Companies (Johnson & Johnson). Covagen se focalise sur le développement de médicaments pour le traitement de maladies inflammatoires et de cancers.

Dans le cadre d’un financement série B à hauteur de 42 millions CHF, Gimv a pris un engagement de 8,3 millions CHF dans Covagen en décembre 2013. Ce montant n’a été que partiellement investi. Dans le courant de l’année dernière, il s’agissait de l’un des plus importants tours de financement privés en phase préclinique pour une société de biotechnologie en Europe. A l’occasion de cette transaction, Dr. Karl Nägler, partenaire dans la plateforme Health & Care de Gimv, a rejoint le conseil d’administration de Covagen. Depuis, il est devenu président du conseil d’administration de la société Suisse.

Basé sur le montant de la transaction – après déduction des provisions habituelles – la vente a un impact positif de 14,8 millions d’euros (0,58 euro par action) sur la dernière valeur des fonds propres de Gimv publiée le 30 juin 2014. Sur toute la période d’investissement, le rendement est largement supérieur à la moyenne historique de Gimv. Aucune autre information financière relative à cette transaction sera publiée.

Covagen (www.covagen.com), fondée en 2007 en tant que spin-off de l’ETH de Zürich (Suisse), développe avec sa technologie brevetée Fynomer® une plateforme de médicaments pour le traitement de maladies inflammatoires et des cancers.

Karl Nägler, partenaire dans la plateforme Health & Care de Gimv : «Nous sommes en contact avec Covagen et son équipe de direction depuis plus de six ans,. Depuis 2008, nous avons suivi le développement de la société. Aujourd’hui, nous sommes très fiers de pouvoir participer dans le succès de l’entreprise. »

Du neuf à la GIMV

GimvRésultat du dividende optionnel pour l’exercice 2013/2014 : 51% des coupons ont été distribués sous la forme de nouvelles actions ordinaires, ce qui permet une augmentation de capital d’un montant total de 23,2 millions d’euros.

Sujet: Vie du titre : dividendes

Gimv a annoncé aujourd’hui que 51,1% des coupons n°21 avaient été remis en échange de l’émission de 701 892 nouvelles actions ordinaires, pour un montant total de 23,2 millions d’euros.

Le 25 juin 2014, l’Assemblée Générale Ordinaire de Gimv a décidé de distribuer un dividende brut de 2,45 euros par action (soit 1,8375 euro net) pour l’exercice 2013/2014. Il a, en outre, été proposé aux actionnaires de Gimv de choisir, pour le versement du dividende, entre la souscription de nouvelles actions ordinaires, moyennant 18 coupons n°21 (33,075 euros) pour une nouvelle action, un versement en espèces, ou une combinaison des deux modes de paiement. Les nouvelles actions seront du même type que les actions existantes (sans aucun droit au précompte réduit) et seront comptabilisées dans les résultats de Gimv à partir du 1er avril 2014. Les actionnaires de Gimv ont été invités à communiquer leur choix entre le 2 et le 25 juillet 2014.

Au total, 12 634 056 coupons n°21 ont été remis en souscription, donnant lieu à l’émission de 701 892 nouvelles actions, pour un montant total de 23,2 millions d’euros. Un peu plus de la moitié des actionnaires a pris part au dividende optionnel, VPM à hauteur de 50% de sa participation ce qui est en ligne avec les années précédentes. Ces nouvelles actions seront émises le 1 août 2014 et seront admises sur Euronext Bruxelles. Le solde du dividende sera également réglé en espèces le 1 août 2014, pour un montant brut total de 37,4 millions d’euros.

La valeur des fonds propres de Gimv (part du groupe) s’élèvera à 984,6 millions d’euros après cette opération et sera représentée par 25 426 672 actions ordinaires. Chacune de ces actions est assortie d’un droit de vote à l’Assemblée Générale et le nombre total d’actions susmentionné représente désormais le dénominateur aux fins de notifications dans le cadre de la réglementation en matière de transparence. L’actionnaire de référence de Gimv, VPM, ayant pris part au dividende optionnel à hauteur de 50% de sa participation, l’entreprise possède maintenant 6 818 407 actions, soit 26,82% du capital. Par conséquent, le flottant de Gimv s’élève actuellement à 73,18%.

Cette augmentation de capital permet d’accroître les fonds propres de Gimv de 23,2 millions d’euros par rapport à une situation où le dividende aurait été exclusivement payé en espèces. Les fonds qui n’auront pas été distribués en espèces seront utilisés par Gimv pour financer la croissance de la société et continuer à développer le portefeuille.

La GIMV cède sa participation dans Movea

Gimv

Gimv (la Gewestelijke Investeringsmaatschappij Vlaanderen) cède sa participation dans la société Movea à InvenSense Inc. (NYSE: INVN), un des premiers fournisseurs de systèmes de capteurs sur puce (SoC) pour le suivi du mouvement et de capteurs sonores. Gimv était entrée au capital de la start-up française en 2007. Depuis, cette dernière s’est transformée en leader reconnu du marché des technologies de fusion de données et de traitement des mouvements.

En 7 ans, Gimv a participé à 3 tours de financement de Movea (www.movea.com) et a notamment soutenu le rachat de la société américaine Gyration. Cette opération a permis d’amorcer le virage « consumer electronic » de Movea en lui apportant un savoir-faire dans les produits grands publics. Après avoir cédé Gyration en 2011 pour se focaliser sur son cœur de métier, Movea s’est imposée comme un acteur de référence du marché des technologies de fusion de données et de traitement des mouvements.

Basée à Grenoble (France), Movea a été créée en mars 2007 en tant que spin-off de l’institut français de recherche CEA-Léti. Elle développe des technologies de fusion de données et de détection de mouvement (firmware, logiciels, IP) pour le suivi d’activités physiques/personnelles (sport / remise en forme / e-santé) et les produits d’électronique grand public (smartphones, tablettes, téléviseurs intelligents, …). La société transforme les données des capteurs en informations personnelles intelligibles (localisation de l’utilisateur, suivi de l’activité et sensibilité au contexte). Sa technologie est protégée par plus 500 brevets et permet de réduire les coûts et la consommation d’énergie des produits tout en augmentant la précision. Parmi ses partenaires et clients actuels : Samsung, STMicroelectronics, Orange, Babolat, Décathlon, Philips, Texas Instruments…

Geoffroy Dubus, Partner de Gimv, commente : « nous sommes fiers d’avoir accompagné, en tant que premier actionnaire, la réussite de Movea et son positionnement sur les marchés grands publics, du mobile et de l’entertainment, des thèmes en très forte croissance. »

La vente de Movea a un impact positif de 5,2 millions d’euros (0,21 euro par action) sur la valeur des fonds propres de Gimv publiée au 31 mars 2014. Sur l’ensemble de la période, cet investissement affiche un TRI supérieur au TRI moyen de Gimv. Aucun autre détail financier ne sera publié concernant cette transaction.

Son rachat par InvenSense Inc. permettra à Movea de franchir une nouvelle étape dans son développement. InvenSense Inc. est un des plus grands fournisseurs de systèmes de capteurs sur puce (SoC) de suivi du mouvement et de capteurs sonores pour applications électroniques grands publics. On trouve la technologie InvenSense dans les produits tels que les smartphones, les tablettes, les produits d’électronique portés (wearables), les consoles de jeux, la stabilisation optique des images et les télécommandes de téléviseurs intelligents. Ses produits MotionTracking sont également intégrés dans un large éventail d’applications industrielles. Ses technologies brevetées InvenSense Fabrication Platform et en instance de brevet MotionFusion répondent aux besoins émergents de nombreuses applications grands publics fabriquées en grands volumes grâ ;ce à des performances améliorées, une précision accrue et des interfaces intuitives basées sur les déplacements, les gestes et le son.

Algemene vergadering van de GIMV

Gimv

 

Deze woensdag heeft de gewone algemene vergadering (AV) van Gimv plaatsgevonden. 36,97% van het aandelenkapitaal was vertegenwoordigd (9.137.207 aandelen). De AV stelde het brutodividend (coupon nr.21) vast op 2,45 EUR bruto per aandeel (netto 1,8375 EUR). Bovendien nam de AV ook kennis van het keuzedividend en de modaliteiten.

Gimv betaalt over het boekjaar 2013-2014 een brutodividend van 2,45 EUR per aandeel (netto 1,8375 EUR)

Gimv realiseert over het boekjaar 2013-2014 een nettowinst (deel groep) van 15,0 miljoen EUR. De AV aanvaardde vandaag het voorstel van de raad van bestuur om over het boekjaar 2013-2014 een brutodividend van 2,45 EUR (netto 1,8375 EUR) per aandeel uit te keren onder de vorm van een keuzedividend. Dit brengt het brutodividendrend ement op de slotkoers van het aandeel van het boekjaar 2013-2014 op 6,6%.

Vanaf 2 juli 2014 heeft de aandeelhouder de mogelijkheid om zijn dividend in te brengen in het kapitaal van Gimv tegen de volgende voorwaarden :

• Inbreng t.b.v. het nettodividend: 1,8375 EUR per coupon nr. 21.
• Inbrengverhouding: 18 coupons nr. 21 (ISIN BE6267364972) per nieuw aandeel.
• Uitgifteprijs per nieuw aandeel: 33,075 EUR, of een korting van 8,8% versus de slotkoers van 24 juni 2014, na aftrek van het brutodividend.
• Inbrengperiode: van 2 tot en met 25 juli 2014, 16 uur.
• Levering van de nieuwe aandelen: 1 augustus 2014.
• Deelname in de resultaten: voor het volledige boekjaar 2014-2015 dat aanving op 1 april 2014.

Aandeelhouders die geen keuze kenbaar maken, zullen het nettodividend vanaf 1 augustus 2014 automatisch in geld ontvangen. Centralisator: KBC Securities.

Verder werd ook de jaarrekening van het boekjaar 2013-2014 goedgekeurd en verleende de AV kwijting aan de bestuurders en de commissaris voor de uitoefening van hun mandaat, afgesloten op 31 maart 2014. De AV keurde eveneens de herbenoeming goed van volgende bestuurders: mevrouw Christ’l Joris (tot 2016), mevrouw Sophie Manigart (tot 2016), de heer Bart Van Hooland (tot 2016) en de heer Dirk Boogmans (tot 2018). Daarnaast keurde de AV de benoeming goed van volgende nieuwe bestuurders: de heer Luc Missorten (tot 2018) en de heer Marc van Gelder (tot 2018).