Tag Archives: Qatar

Vente de 24 rafales au Qatar: Air France devra céder de la place à Qatar Airways #rafale #armement #qatar

François Hollande à Doha

François Hollande à Doha. (c): elysee.fr

François Hollande était à Doha ce lundi, accompagné des ministres de la défense est des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et Laurent Fabius, à l’occasion de la signature officielle des deux contrats entre Dassault Aviation et MBDA d’une part et L’Etat du Qatar d’autre part, pour la vente de 24 avions de combat Rafale à l’émirat.

François Hollande effectuera également demain un déplacement en Arabie Saoudite, à l’occasion du Sommet extraordinaire du Conseil de coopération des Etats Arabes du Golfe, dont il sera l’invité d’honneur.

Dassault Aviation fournira les avions (six en version biplace et 18 en version monoplace, pour 6,3 milliards d’euros) et MBDA les armements. Un second contrat, confidentiel, consiste en un accord intergouvernemental sur la formation d’une trentaine de pilotes et d’une centaine de mécaniciens, ainsi que d’officiers de renseignement.

En plus de cette commande ferme , le Qatar prend une option pour 12 avions de combat supplémentaire. Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, se montre optimiste quant à l’avenir commercial proche du rafale, dans une interview accordée au Figaro aujourd’hui: “Nous allons poursuivre, derrière les autorités françaises, les négociations pour conclure un contrat avec l’Inde. C’est une affaire de quelques semaines, de quelques mois”. La France s’apprête à faire l’une de ses meilleures années en matière de vente d’armes avec 83 avions en moins de trois et bientôt 50 hélicoptères pour la Pologne.

Jean-Yves le Drian s’est notamment rendu samedi soir aux Emirats arabes unis, débouché commercial potentiel pour le rafale. Des discussions sont en cours depuis 2008 pour la vente d’avions de combat, en vue de remplacer les mirages 2000 émiratis.

La vente des avions Rafale au Qatar a toutefois un prix pour la France. Le contrat est conditionné par l’octroi de droits de trafic supplémentaires à la compagnie aérienne qatarie Qatar Airways, dont les avions pourront atterrir désormais à Lyon et à Nice trois fois par semaine. Cette décision est particulièrement préjudiciable à Air France (dont l’Etat français est actionnaire à 16%) qui a déjà bien du mal à résister à la concurrence des compagnies du Golfe.

 

Paul COZETTE

François Hollande in Doha to sell French fighter jets #hollande #qatar #jets #war #france

francois-hollande

French President François Hollande arrived in Qatar on Monday for the start of a two-day Middle East tour designed to wrap up the sale of French fighter jets and showcase his country’s ties and support with the Gulf monarchies.

Hollande is to hold talks with Qatar’s Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani in Doha and attend a ceremony to celebrate the sale of 24 French Rafale fighter jets to the oil-rich Gulf state.

A second, more confidential contract will involve the training of 36 pilots and around one hundred mechanics to support the military deal between the two countries.Hollande will then head to Saudi Arabia, where he will be the guest of honour at a summit of the six-member Gulf Cooperation Council on Tuesday.

The €6.3 billion Rafale contract marks yet another major success for France’s arms industry, coming hot on the heels of further multi-billion euro sales of the flagship fighter jet to Egypt and India.

France may soon be celebrating again as negotiations with the United Arab Emirates appear to be headed in the “right direction”, according to Foreign Minister Laurent Fabius.

 Shervin LABANI

Didier Reynders en mission économique au Qatar #international #qatar #reynders #MRbe #begov

 

(c): didierreynders.be

(c): didierreynders.be

A l’occasion de la mission économique belge au Qatar forte de plus de 400 femmes et hommes d’affaires présidée par SAR la Princesse Astrid, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a eu une série de consultations et visites politiques principalement liées à la situation en Syrie et en Irak. La Belgique et le Qatar sont tous les deux engagés au sein de la coalition internationale luttant contre le groupe terroriste ISIL.

Le Ministre Reynders s’est entretenu avec le Premier Ministre Cheikh Abdullah ben Nasser ben Khalifa Al Thani ainsi que le gouverneur de la banque centrale au sujet de la mise en oeuvre de la résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU sur le financement du terrorisme qui vise notamment les groupes privés. Sur le plan opérationnel, le Ministre s’est aussi rendu sur la base militaire à partir de laquelle sont coordonnées les attaques aériennes de la coalition internationale contre ISIL. Il s’est entretenu avec trois militaires belges. Enfin, le Ministre est également intervenu au sein d’un panel de l’Université de Georgetown au Qatar qui mène une réflexion sur les origines et l’idéologie du groupe terroriste ISIL.

Dans les contacts politiques, mais aussi avec les acteurs économiques et la Qatar Foundation, Didier Reynders a abordé la question des conditions de travail des ouvriers des grands chantiers de construction. Il a constaté une prise de conscience de la part des autorités qataries et une réelle disposition à discuter ouvertement du problème. Le Ministre a plaidé pour la mise en oeuvre des progrès législatifs votés ou en discussion, ainsi qu’une clarification des données relatives aux accidents de travail.

La formule des consultations politiques en marge d’une grande mission commerciale a prouvé une nouvelle fois son utilité, en ce qu’elle bénéficie du climat de coopération et de confiance créé par les contacts d’affaires. Didier Reynders a d’ailleurs invité les autorités qataries à mener à leur tour une mission économique en Belgique. Plusieurs pôles d’excellence, parmi lesquels le secteur hospitalier, présentent des opportunités d’investissement intéressantes.

Les ministres se pressent et s’empressent pour la mission princière #Qatar #EAU #begov #reynders

emirats

La mission princière, présidée par la Princesse Astrid, prend lieu au Qatar et aux Emirats Arabes Unis du 21 au 27 mars 2015, dans trois villes importantes: Doha, Abu Dhabi et Dubaï. Cette année, ce sont 6 ministres belges (dont trois pour le seul niveau de pouvoir fédéral!) qui accompagnent Astrid pour explorer les rives du Golfe Persique, et non 4 ou 5 comme vu habituellement. De quoi refléter une image compliquée du pouvoir politique belge.

Didier Reynders (MR), Ministre des Affaires étrangères, Pieter de Crem (CD&V), Secrétaire d’Etat fédéral au Commerce extérieur, Marie-Christine Marghem (MR), Ministre fédérale de l’Energie et de l’Environnement, Jean-Claude Marcourt (PS), Ministre wallon de l’Economie, Geert Bourgeois (N-VA), Ministre-Président du gouvernement flamand et Cécile Jodogne (FDF), Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur de la Région Bruxelloise, seront de la partie.

La délégation sera composée de près de 500 personnes au total. Les ministres et leurs collaborateurs seront dispersés dans des hôtels de haut de gamme, réservés en totalité à leur égard : “Ritz-Carlton Hotel” à Doha, “Intercontinental Hotel” à Abu Dhabi et “Conrad Hotel” à Dubaï. Les enjeux de la sécurité et de protocole donnent, d’ores et déjà, du fil à retordre aux organisateurs.

Le potentiel offert par les pays-hôtes impressionne. La mission économique portera sur tous secteurs d’activités, et en particulier sur l’infrastructure, l’énergie, l’environnement, la santé et les biens de luxe. Il est encore tôt pour juger des nombres de contrats décrochés par les entreprises belges. Cependant, la mission a déjà battu des records pour le nombre d’accompagnateurs.

Anastasiya Tretyak

DIDIER REYNDERS CONCLUT UN ACCORD AVEC LE QATAR

DohaCe 31 mars, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders a procédé à l’échange des instruments de ratification relatifs à l’accord bilatéral sur la protection et la promotion des investissements entre l’UEBL et le Qatar avec le Ministre adjoint des affaires étrangères du Qatar Mohammed Bin Abdullah Al Rumaihi et le représentant du Luxembourg.

Cet accord comprend une clause sociale étendue, qui prévoit particulièrement la possibilité de mener des consultations bilatérales en matière de respect des normes sociales et environnementales. Avec cela à l’esprit, le Ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders a fait part au Ministre Al Rumaihi de ses préoccupations et de celles du Parlement belge et des milieux syndicaux et associatifs concernant les conditions de travail des migrants sur les chantiers au Qatar, singulièrement dans le cadre de la préparation de la Coupe du monde de football 2022. Le Ministre Reynders a informé le Ministre adjoint du souhait belge d’ouvrir un dialogue sur la façon dont le travail est organisé sur lesdits chantiers. Didier Reynders a aussi souligné que la Belgique accorde une grande importance à cette question, notamment au regard des nombreuses entreprises belges intéressées par des contrats dans le cadre du Mundial et soucieuses d’éviter de s’associer à des sous-traitants dont les pratiques poseraient problème.

Le Ministre Al Rumaihi a souligné que plusieurs lois et règlements venaient d’être adoptés en vue de mettre fin aux abus observés. Des normes sanitaires (espace de logement et ouvertures de polycliniques particulières) et de sécurité pour les ouvriers des chantiers concernés ont été édictées. Le nombre d’inspecteurs du travail déployés sur les différents sites est passé de 120 à 250. Le Qatar a aussi mis sur pied des tribunaux du travail spéciaux en la matière et requis les services de deux sociétés de consultance internationales pour l’assister dans ce domaine.

Le Ministre Reynders a souligné qu’il serait toutefois important de voir comment cela se traduirait dans la pratique, notamment dans le cadre de visites sur place. Il a également souligné que l’Organisation internationale du travail (OIT) devrait pouvoir être associée au suivi de ces initiatives. Le ministre Al Rumaihi a accueilli positivement la proposition de recevoir des visites, particulièrement pour étudier le fonctionnement des tribunaux nouvellement créés.