Tag Archives: sncb

3h17 pour Bruxelles-Luxembourg ! Une ligne scandaleusement négligée ! #sncb #cfl #nmbs #train #bruxelles #luxembourg

 

train

Pendolino et privatisation: deux solutions pour sortir de l’ornière ?

f

François Bellot, spécialiste MR des infrastructures ferroviaires.

 

“François Bellot, député wallon MR, s’attaque à la SNCB et au gouvernement wallon pour leur indifférence et leurs inactions face à l’amélioration de la ligne Bruxelles-Luxembourg. »

Invité à MAtele, le député wallonMR et bourgmestre de Rochefort, ancien président de la commission infrastructures de la Chambre, et donc spécialiste en matière ferroviaire, laisse paraître son incompréhension et son indignation face au manque de modernisation et au délaissement de la ligne qui relie Bruxelles à Luxembourg-ville en passant par la capitale wallonne, Namur.

Avec une vitesse moyenne de 76 Km/h, les trains qui relient Bruxelles à Luxembourg mettent 3h17 pour parcourir 250 km. C’est aberrant quand on sait que la distance entre le Luxembourg et Bruxelles est de 250 Km alors que le train qui relie Bruxelles à Paris met 1h22 pour parcourir 300 Km.

« Dans les années 80, les lignes Bruxelles/Paris, Bruxelles/Cologne et Bruxelles/Amsterdam ont fait l’objet de travaux importants. La ligne Bruxelles/Luxembourg/Strasbourg a, quant à elle, été délaissée. La dernière fois qu’on l’ a rénovée, c’était en 1958. » s’est exprimé le député.

L’inaction du gouvernement est la conséquence du problème communautaire qui touche la Belgique depuis de longues années. La Flandre et la Wallonie n’ont pas la même manière de fonctionner ni les même priorités. Selon François Bellot, le gouvernement wallon est trop lent pour l’octroiement des permis d’urbanisme. De plus, la Wallonie ne parvient pas à un accord commun au sein même de son gouvernement et n’arrive pas à fixer clairement ses priorités. « Le temps pour le permis d’urbanisme est trop long. Entre 2003 et 2016, le coût des travaux a augmenté de 30 pourcent. Plus on attend, plus le montant des travaux augmente. » rajoute le bourgmestre.

La SNCB s’est concentrée sur le réseau wallon. La priorité a été donnée à la construction du RER et à la gare de Liège. « C’est surprenant de la part des autorités européennes de ne jamais avoir insisté sur l’importance des lignes internationales. C’est d’autant plus surprenant quand on sait que la SNCB peut disposer de subsides européennes pour effectuer les travaux. Aucune démarche administrative n’a été entamée, aucun dossier n’a été déposé ».

Le député MR pointe du doigt l’incompétence de la région wallonne à se fixer des priorités alors que : « le gouvernement flamand a des priorités, une stratégie. Aujourd’hui, on se retrouve entre deux lignes en cours de route. Il faut en terminer une avant de continuer l’autre car il n’y a pas assez d’argent pour les deux. Là aussi, le gouvernement wallon est incapable se décider ».

La ligne qui relie Bruxelles à Luxembourg compte environ 42 000 voyageurs chaque jour.

Devant l’incurie et l’inertie des pouvois publics, notre journal considère qu’il faut aller vers un partenariat public-privé et l’introduction, comme déjà envisagé du train “pendolino”, adapté aux conditions de l’Ardenne, sur la ligne Bruxelles-Luxembourg.

De NMBS gaat nu weer staken #nmbs #sncb #staking

trainIR

 

Weer een staking zullen onze lezers denken !

Inderdaad de acod-militanten willen opniuew staken op 6 en 7 januari. maar in feite zal de staking beginnen op 5 januari vanaf 22uur.

Het ultimatum aan Minister Jacqueline Galant (MR) zal haar standpunt niet veranderen. De staking lijkt onvermijdbaar.

Er is nog onzekerheid omtrent wie zal staken. Het bleek aan nederlandstalige kant dat de vakbonden minder geniegd zijn om te staken, tot de grote ergernis van waalse vakbondsleider Marc Goblet.

Opnieuw een staking van twee dagen die tot niets zal dienen en onze binnenlandse economie zwaar beschadigen.

We hebben opnieuw te maken met onverantwoordelijke vakbondsleiders, zoals gewoonlijk.

Test-Achats traîne la SNCB en justice suite aux grèves #greve #justice #sncb #nmbs

sncb

Test-Achats, l’organisation de défense des consommateurs entame une action contre la SNCB concernant les nombreuses grèves qui ont perturbé le réseau ces derniers mois.

Teste-Achats considère que les abonnés au réseau SNCB subissent un manque a gagner suite aux grèves à répétition.

 

 

Thalys devient une entreprise à part entière.#sncb #sncf #paris #bruxelles

ENTREPRISES

Thalys

Thalys est devenue une entreprise à part entière. Ce “brand” qui dépendait de 4 compagnies de chemins de fer devient une société privée autonome avec deux actionnaires: la SNCB et SNCF. Thalys opérait depuis 1996.

Thalys présentera ses comptes propres à la fin de chaque année et les 2 sociétés actionnaires bénéficieront de dividendes si l’année a été profitable.

L’autonomisation de Thalys permettra aussi une meilleure organisation en interne souligne Agnès Ogier, CEO de Thalys.

Par ailleurs, le gouvernement belge a décidé de supprimer les Thalys sur les dorsales wallonne et flamande (Ostende, Liège). Ils voyageaient souvent avec des taux de remplissage extrêmement insatisfaisants.

Herwig Persoons évincé de la filiale Eurostation #sncb #eurostation

Persoons

Herwing Persoons, administrateur-délégué d’Eurostation a été évincé de son poste  par le conseil d’administration de cette filiale de la SNCB.

Eurostation, filiale à 100% de la SNCB est en charge de l’immobilier, des gares et de leurs alentours, de la société nationale des chemins de fer.

Les motivations de la décision du conseil d’administration d’eurostation sont encore obscures. Toutefois la gestion de la filiale avait été fortement critiquée par Jo cornu, président de la SNCB. Au cœur des critiques se trouvait notamment la question ontroversée d’un projet immobilier en Inde, dont Eurostation devait assurer la conception et le développement. La faisabilité d’un tel projet était fortement remise en cause dans un environnement pour le moins incertain.

La filiale avait déjà été l’objet de discordes au sommet de l’entreprise  l’année dernière lors des débats sur le budget, à propos de la jonction Nord-Midi.

Herwing Persoons pourrait bénéficier d’une indemnité importante, équivalente à au moins un an de salaire, environ 180000 euros.

La SNCB et Infrabel travaillent à l’élaboration d’un service minimum sur le rail #SNCB #Service minimum

Après des années de discussions, une première étape vient d’être franchie dans le service minimum sur le réseau du rail belge, selon des informations de la Ministre de la Mobilite Jacqueline Galant.


SNCB

Le groupe de travail technique de la SCNB et d’Infrabel élabore des calculs de. trajets ferroviaires qui seraient garantis en cas de grève. Néanmoins, l’accent est mis sur leur essence : ils ne consistent qu’en des approches préliminaires et ne constituent pas un plan d’action concret.

Cette initative ne fait pas le bonheur des syndicats. La CSC accentue  le fait que l’accord du gouvernement avait promis des négociations préalables avec les partenaires sociaux. La CGSP, quant à elle, estime que cette concertation sociale doit avoir lieu avant que les décisions ne soient prises.

Anastasiya Tretyak

Grève à la remise des trains à grande vitesse à Forest

Les salariés de SNCB Technics qui assurent la maintenance des Thalys, TGV français et Eurostar sont en grève sauvage depuis ce lundi matin.

Thalys

La remise de Forest approvisionne en rames la gare de Bruxelles-Midi

Ces salariés considèrent qu’ils doivent toujours faire plus avec moins de personnel. Des réductions ont en effet été décidées par la direction de SNCB Technics.

On attend des perturbations sur le trafic à grande vitesse aujourd’hui !

 

 

LA SNCB VA PERDRE 1,3 MILLION D’EUROS A CAUSE DE SES RETARDS

trainIRLa SNCB n’est pas parvenue à remplir ses objectifs de ponctualité en 2013. Mauvaise élève, l’entreprise belge ne pourra pas profiter des avantages prévus dans le contrat de gestion. Ainsi elle devrait enregistrer une perte de revenus d’environ 1,3 million d’euros en 2014, seloLa Libre Belgique.

Le budget 2014 de la SNCB prévoit une augmentation du chiffre d’affaires de la vente des titres de transport de 15,8 millions d’euros (+2,6%), passant de 615,6 millions en 2013 à 631,4 millions cette année. Une hausse qui sera en grande partie absorbée par une perte de revenus de 1,3 million d’euros due au manque de ponctualité de la SNCB.

Selon le contrat de gestion en cours, la SNCB peut suivre l’indice-santé, soit l’inflation, à condition de remplir ses objectifs de ponctualité, ce qu’elle n’a pas réussi en 2013 en n’atteignant pas le seuil requis de 92%, explique le quotidien. En effet, 1 retard sur 5 survient alors qu’il n’y a pas de perturbations.  Seuls 90,18% de ses trains ont été à l’heure l’année dernière. Ainsi, les tarifs de ses abonnements 2014 n’ont pas pu être augmentés de 1,69 %. La hausse a été de 1,2 %, ce qui représente donc une perte de revenu évaluée à 1,3 million d’euros.

L’augmentation des coûts de l’utilisation de l’infrastructure ferroviaire devrait quant à elle plomber les comptes de la SNCB à hauteur de 9 millions d’euros.

Coralie DEVIES.

LES FYRA DE NS REPARTENT EN ITALIE

Fyra

Les FYRA (trains à grande vitesse) mis en service début 2013 et qui ont connu de très graves avaries repartent en Italie.

Il s’agit ici de 16 rames à grande vitesse commandées par les Nederlandse Spoorwegen qui leur avaient été livrées. Les rames ont connu très vite d’importants défauts techniques et avaries rendant leur utilisation impraticable puis interdite par l’organe de sécurité des chemins de fer.

Logtemps en conflit, les NS et Ansaldo breda ont trouvé un accord portant sur le remboursement des sommes payées pour les rames et le retour de celles-ci chez le fabricant.

La saga néerlandaise de l’affaire Fyra se termine. Le volet belge lui n’est pas encore résolu

LA SNCB SUPPRIME LES TRAINS IR

trainIR

La classification des trains en IC/IR/P/L remonte à l’époque où Herman De Croo était ministre des télécommunications, avec quelques changements depuis.

En find ‘année, ce sera fini. les trains IR passent à la trappe avec un renforcement des lignes IC. Des trains P devraient aussi disparaître.

Cette nouvelle ne ravira pas certains navetteurs comme ceux de la ligne Quévy-Bruxelles midi qui sera supprimée ainsi que la ligne IR Lessines-Bruxelles. De grandes difficultés en perspective pour les usagers de la SNCB

« Older Entries